Les bases indispensables pour comprendre L'ACCOMPAGNEMENT DE CHANSONS à la guitare
L’accompagnement de chansons, c’est facile et vite gratifiant car il est toujours possible d’accompagner un morceau selon son niveau du moment. C’est ce que vous allez pouvoir vérifier dans cet article…

Pour bien profiter de la suite… Les accords sont en général représentés par des lettres (notation anglo-saxonne). Si vous ne connaissez pas cette notation, voici un tableau d’équivalence :

Equivalence notation française et notation anglo-saxonne

Apprenez bien ce tableau, vous en aurez souvent besoin. Vous trouverez des astuces mnémotechniques pour le retenir dans l’article Les bases indispensables pour comprendre les ACCORDS à la guitare.

Accompagner une chanson à la guitare, qu’est-ce ça veut dire ?

“Accompagner une chanson”, cela signifie accompagner un chanteur (ou un autre musicien reprenant la mélodie chantée) en jouant les accords (aux doigts ou au médiator) selon une rythmique plus ou moins complexe.

Les “ingrédients” d’une chanson

Une chanson, c’est un mélange de trois principaux éléments :

la mélodie, qui peut être chantée ou instrumentale,
l’harmonie, de laquelle découle la grille d’accords,
la rythmique, qui permet de faire danser la chanson,

tout cela s’inscrivant au sein d’un style (Rock, Blues, etc.), qui oriente vers certains choix (types d’accords, façon de les enchaîner, de les jouer ; types de rythmiques ; techniques de jeu…) plutôt que d’autres.

Ecoutez les exemples ci-dessous, réalisés à partir de la même grille d’acords G-Em-C-D.

C’est la fameuse suite Em-C-G-D sur laquelle est basée, dans cet ordre ou dans un autre (comme c’est le cas ici), une multitude de chansons (voir l’article Em, C, G, D : 4 accords magiques pour accompagner des centaines de chansons ).

Les quelques exemples ci-dessous illustrent bien comment on peut avoir des morceaux très différents en variant notamment la rythmique (et aussi le tempo, la façon de jouer les accords… bref, l’arrangement). C’est ce qui explique qu’il y ait des centaines de tubes très différents basés pourtant sur les même grilles d’accords.

Exemples basés sur G-Em-C-D
Rythmique Feu de camp :
Rythmique Ballade :
Rythmique Shuffle :
Rythmique en Doubles croches :
Rythmique Country :
Rythmique Reggae :
Si vous voulez apprendre la partie rythmique de ces exemple (et de quelques autres), allez à la page 10 rythmiques à maîtriser pour jouer de la guitare acoustique (vous y trouverez des fichiers d’entraînements pour vous aider).

Il y a mille façons d’accompagner une chanson

Le problème que vous allez rencontrer, c’est que sur le web comme dans les recueils de chanson du commerce (“Je chante les tubes”, “Si on chantait”, etc.), la présentation des chansons se limite souvent aux paroles et aux accords, sans autre précision, notamment rythmique.

Mais ce n’est pas si gênant que cela ; l’important, c’est de pouvoir jouer les accords comme vous savez le faire à un moment donné : il y a donc toujours moyen de jouer quelque chose, même si vous faites partie des “grands débutants”.

Dans cet article, nous allons partir d’une grille d’accords assez facile à jouer.

Sur cette grille, vous pourrez jouer des rythmiques de complexité croissante. Vous vérifierez ainsi par la pratique qu’il y a bien une multitude de possibilités d’accompagner une chanson à la guitare…

Une grille d’accord pour vous entraîner

Si vous ne connaissez pas bien les accords et leur représentation, lisez d’abord l’article Les bases indispensables pour comprendre les ACCORDS à la guitare.

Voici la grille d’accord du morceau qui nous servira de base tout au long de l’article.
Les bases indispensables pour comprendre L'ACCOMPAGNEMENT DE CHANSONS à la guitare - La grille d'accords

C’est une grille de 4 mesures, contenant chacune 2 accords.

Si vous ne comprenez pas la notion de mesure, lisez l’article La signature temps (ou division temporelle).

Vous n’avez pas besoin de vous occuper du sens des couleurs des diagrammes dans cet article, mais pour ceux que cela intéresse, en voici la signification :

  • fondamentale (la note qui donne son nom à l’accord)
  • tierce majeure
  • quinte juste

Comme vous le voyez, en mesure 2, les accords Bm et F#m sont des accords barrés (le doigt qui barre le manche est représenté par la zone grisée). Si cela vous pose problème, vous pouvez ne pas les jouer du tout (c’est quand même un peu radical comme solution et ce n’est pas la meilleure façon de progresser !) ou les jouer sur seulement 4 cordes :
Les bases indispensables pour comprendre L'ACCOMPAGNEMENT DE CHANSONS à la guitare - Version sans barré sur 4 cordes de Bm et F#m

Pour F#m, vous pouvez choisir entre faire un mini-barré plus facile ou pas de barré du tout.

C’est encore trop compliqué pour vous ? Jouez-les seulement sur 3 cordes, en faisant ou pas un mini-barré pour F#m :
Les bases indispensables pour comprendre L'ACCOMPAGNEMENT DE CHANSONS à la guitare - Version sans barré sur 3 cordes de Bm et F#m

Tout en sachant qu’il faudra quand même réussir vos barrés un jour ou l’autre ! A ce propos, vous pouvez lire l’article Comment réussir vos accords barrés sans souffrir !.

Prise en main de la grille
Si vous n’avez pas l’habitude d’enchaîner ces accords dans cet ordre, entraînez-vous à le faire, d’abord très lentement puis de plus en plus vite. N’accélérez pas la transition d’un accord à l’autre tant que l’enchaînement n’est pas parfaitement fluide.
Jouez-les dans l’ordre, de façon à optimiser leur enchaînement. Apprenez-les par étape par étape : le premier et le second, le second et le troisième, etc. Inutile de passer aux suivants tant que vous “coincez” sur les premiers.
Il est indispensable de bien maîtriser cette grille (positionner facilement les accords et passer de l’un à l’autre sans hésitation) avant d’aborder les exercices qui suivent.
Vous avez sans doute remarqué qu’il n’y a pas d’indications de doigté dans ces diagrammes. C’est un choix délibéré, qui déroute un peu, mais qui au final a plus d’avantages que d’inconvénients.
Cela oblige les débutants à réfléchir au meilleur doigté pour une séquence d’accords donnée. Ce petit travail de réflexion permet de mieux mémoriser les accords.
De plus, le doigté peut être différent d’une séquence d’accords à l’autre, pour que la transition entre les accords soit la plus fluide et la plus rapide possible. Il n’y a donc pas UN doigté pour un accord mais différentes possibilités en fonction du contexte.

Accompagnement à la guitare – Exemple 1

On peut difficilement faire plus simple : vous grattez simplement une fois chaque accord, avec le pouce ou le médiator (laissez-vous guider par les fichiers sonores ci-dessous).

Cela fait donc un mouvement vers le bas par accord. Selon la vitesse avec laquelle vous gratterez l’accord, ses notes seront égrenées plus ou moins rapidement.

Petit rappel, si nécessaire, des symboles indiquant le sens du coup de médiator sur une tablature ou une partition :
Symbole du sens du coup de médiator sur une tablature

Donc ici, pour chaque accord, on aura un battement vers le bas qui va durer 2 temps (soit 2 pulsations du métronome, représentées en rouge ci-dessous) :

Les bases indispensables pour comprendre L'ACCOMPAGNEMENT DE CHANSONS à la guitare - Battement à la blanche

Ce schéma représente seulement la première mesure (accords D et A) mais il est valable pour toutes les autres mesures.

La figure de note qui correspond à une durée de 2 temps, c’est la blanche. Pour en savoir plus sur la représentation des durées de notes (indispensable même pour les guitaristes allergiques au solfège !) lisez l’article Comment indiquer la durée des notes et des silences.

Guitare seule
Jouez la rythmique sur la grille en même temps que les fichiers audio ci-dessous (en version lente et normale). La grille d’accords est répétée 10 fois. Le métronome est activé pour vous aider à vous repérer dans le temps.
Tempo lent :
Tempo normal :
Si vous voulez télécharger les fichiers mp3, cliquez sur ces boutons :

Exemple 1 tempo lentExemple 1 tempo normal

Avec accompagnement
Jouez la rythmique en même temps que le fichier audio d’accompagnement ci-dessous (tempo normal). La suite d’accords est répétée 20 fois pour vous laisser le temps de travailler mais la guitare qui interprète la rythmique n’est jouée que lors des trois premiers passages pour que vous puissiez entendre la vôtre ensuite. Ici, il n’y a pas de métronome : c’est la batterie qui joue son rôle.

Si vous voulez télécharger l’accompagnement, cliquez sur ce bouton :

Exemple 1 + accompagnement

Accompagnement à la guitare – Exemple 2

Ici, vous allez gratter 2 fois chaque accord, vers le bas, avec le pouce ou le médiator (là encore, les fichiers sonores vous guideront).

Pour chaque accord, on aura donc 2 battements vers le bas qui vont durer chacun 1 temps (et donc suivre les pulsations du métronome) :

Les bases indispensables pour comprendre L'ACCOMPAGNEMENT DE CHANSONS à la guitare - Battement à la noire

Comme précédemment, ce schéma représente la première mesure (accords D et A) et reste valable pour toutes les autres mesures.

La figure de note qui correspond à une durée de 1 temps, c’est la noire. Elle dure 2 fois moins longtemps que la blanche. On est donc passé du battement “à la blanche” de l’exemple 1 à un battement dit “à la noire”.

Guitare seule
Jouez la rythmique sur la grille en même temps que les fichiers audio ci-dessous (en version lente et normale). La grille d’accords est répétée 10 fois. Le métronome est activé pour vous aider à vous repérer dans le temps.
Tempo lent :
Tempo normal :
Si vous voulez télécharger les fichiers mp3, cliquez sur ces boutons :

Exemple 2 tempo lentExemple 2 tempo normal

Avec accompagnement
Jouez la rythmique en même temps que le fichier audio d’accompagnement ci-dessous (tempo normal). La suite d’accords est répétée 20 fois pour vous laisser le temps de travailler mais la guitare qui interprète la rythmique n’est jouée que lors des trois premiers passages pour que vous puissiez entendre la vôtre ensuite. Ici, il n’y a pas de métronome : c’est la batterie qui joue son rôle.

Si vous voulez télécharger l’accompagnement, cliquez sur ce bouton :

Exemple 2 + accompagnement

Accompagnement à la guitare – Exemple 3

On va diviser encore par 2 la durée des battements : cette fois, il auront la durée d’une croche (battement “à la croche”).

Cela veut dire que vous allez gratter 4 fois chaque accord, en alternant aller vers le bas et retour vers le haut. C’est plus facile avec le médiator mais vous pouvez aussi le faire avec la main.

Donc ici, pour chaque accord, on aura 4 battements qui vont durer chacun 1/2 temps (il y aura donc un aller-retour à chaque pulsation du métronome) :

Les bases indispensables pour comprendre L'ACCOMPAGNEMENT DE CHANSONS à la guitare - Battement à la croche

On peut représenter les croches séparées (à gauche) ou reliées (à droite). La représentation reliée est plus claire car les 2 croches reliées représentent un temps (soit une noire), ce qui facilite le repérage par rapport au métronome.

Comme précédemment, ce schéma représente la première mesure (accords D et A) et reste valable pour toutes les autres mesures.

En écoutant le fichier sonore, vous constaterez que le retour est joué moins fort que l’aller. Cela n’est pas obligatoire mais permet d’installer un groove plus agréable que l’effet “marteau piqueur” obtenu en jouant toutes les croches avec la même intensité. Mais le mieux, c’est de tester vous-même et vous aurez vite compris l’intérêt de jouer de façon nuancée.

Pour apporter encore plus de nuance, on peut aussi jouer un peu moins fort la troisième croche que la première. A vous de faire différents essais. Votre oreille, comme toujours, sera votre meilleur guide.

La figure de note qui correspond à une durée de 1/2 temps, c’est donc la croche. Elle dure 2 fois moins longtemps que la noire et donc 4 fois moins longtemps que la blanche.

Guitare seule
Jouez la rythmique sur la grille en même temps que les fichiers audio ci-dessous (en version lente et normale). La grille d’accords est répétée 10 fois. Le métronome est activé pour vous aider à vous repérer dans le temps.
Tempo lent :
Tempo normal :
Si vous voulez télécharger les fichiers mp3, cliquez sur ces boutons :

Exemple 3 tempo lentExemple 3 tempo normal

Avec accompagnement
Jouez la rythmique en même temps que le fichier audio d’accompagnement ci-dessous (tempo normal). La suite d’accords est répétée 20 fois pour vous laisser le temps de travailler mais la guitare qui interprète la rythmique n’est jouée que lors des trois premiers passages pour que vous puissiez entendre la vôtre ensuite. Ici, il n’y a pas de métronome : c’est la batterie qui joue son rôle.

Si vous voulez télécharger l’accompagnement, cliquez sur ce bouton :

Exemple 3 + accompagnement

Accompagnement à la guitare – Exemple 4

Un dernier exemple (parmi des centaines de possibilités) où l’on va cette fois mixer plusieurs durées de notes.

Voici le schéma de la première mesure qui, comme à chaque fois, conviendra aussi pour les 3 autres :

Les bases indispensables pour comprendre L'ACCOMPAGNEMENT DE CHANSONS à la guitare - Battement avec différentes durées de notes

C’est bien moins compliqué à jouer que ça en a l’air ! En écoutant les fichiers sonores, vous comprendrez vite comment jouer ces battements.

Pour faciliter le repérage dans le temps (par rapport aux pulsations du métronome) deux traits de couleurs sont utilisés :

  • Les traits rouges prolongent le début du temps et correspondent donc à la pulsation du métronome.
  • Les traits bleus correspondent à la moitié de la pulsation du métronome, soit 1/2 temps.

Pour le premier accord D, trois durées de battements se succèdent :

  • 1 noire = 1 temps.
  • 1 croche = 1/2 temps.
  • 2 doubles croches qui valent chacune 1/4 de temps = 2 x 1/4 temps = 1/2 temps.

Pour plus de “clarté temporelle”, la croche et les doubles croches sont reliées : ensemble, elles durent 1 temps (1/2 temps de la croche + 1/2 temps des 2 doubles croches).

Pour le second accord A les durées de battements sont les mêmes mais en miroir :

  • 2 doubles croches = 1/2 temps.
  • 1 croche = 1/2 temps.
  • 1 noire = 1 temps.

Concernant les mouvements du médiator, vous pouvez jouer comme indiqué, à savoir :

BAS – BAS – BAS – HAUT – BAS – HAUT – BAS – BAS.

Astuce pour les changements d’accords. C’est à la dernière double croche de D que s’effectue le changement d’accord. Pour avoir le temps de positionner vos doigts afin de jouer l’accord suivant A, grattez cette dernière double croche à vide, c’est-à-dire sans plaquer d’accord, et en vous limitant aux trois premières cordes (les plus fines) pour en atténuer la sonorité. Pendant ce temps, votre main gauche a le temps de se déplacer pour plaquer l’accord suivant.
Guitare seule
Jouez la rythmique sur la grille en même temps que les fichiers audio ci-dessous (en version lente et normale). La grille d’accords est répétée 10 fois. Le métronome est activé pour vous aider à vous repérer dans le temps.
Tempo lent :
Tempo normal :
Si vous voulez télécharger les fichiers mp3, cliquez sur ces boutons :

Exemple 4 tempo lentExemple 4 tempo normal

Avec accompagnement
Jouez la rythmique en même temps que le fichier audio d’accompagnement ci-dessous (tempo normal). La suite d’accords est répétée 20 fois pour vous laisser le temps de travailler mais la guitare qui interprète la rythmique n’est jouée que lors des trois premiers passages pour que vous puissiez entendre la vôtre ensuite. Ici, il n’y a pas de métronome : c’est la batterie qui joue son rôle.

Si vous voulez télécharger l’accompagnement, cliquez sur ce bouton :

Exemple 4 + accompagnement

Notez qu’il y a une façon un peu plus pertinente d’aborder les allers-retours pour ce battement “à la croche”, mais on a essayé de rester simple dans cet article en n’abordant pas tous les sujets en même temps. Pour une approche plus approfondie du battement à la croche, vous pouvez lire entre autres :

Cette suite d’accords ne vous rappelle rien ?

Ceux qui ont déjà trouvé, ne soufflez pas !

Pour vous mettre sur la voie, ajoutons quelques instruments de l’époque baroque à notre arrangement :

Alors, vous avez reconnu le célébrissime Canon que Johann Pachelbel a composé vers 1680 ?

Bon, il faut reconnaître que les violons synthétiques* font un peu mal aux oreilles !

* Ils sont issus d’un fichier Musescore que vous pouvez télécharger ICI si ça vous tente.

Alors voici une version (parmi des centaines disponibles sur le web) avec de vrais violons cette fois et sans instruments modernes :

Et pour rappeler qu’il n’y a pas vraiment de frontière entre les différents styles de musique, une version rock qui décoiffe pas mal par une jeune prof de musique russe lors de son concert de fin d’année :

Cette suite d’accords a souvent été reprise, au moins en partie, comme dans le couplet de Cryin’ d’Aerosmith. Ecoutez la ressemblance de 0:14 à 0:40 (la suite d’accords y est répétée 2 fois) :

Le morceau d’Aerosmith est en La majeur (les notes de la mélodie et des accords sont tirés de la gamme de La majeur) alors que le Canon de Pachelbel est en Ré majeur (les notes de la mélodie et des accords sont tirés de la gamme de Ré majeur) mais la grille d’accord suit la même progression et la sensation sonore perçue par l’auditeur est donc similaire malgré la transposition de Ré vers La.

Comment vous y prendre pour accompagner une chanson qui vous plaît ?

La seule chose dont vous ne pouvez pas vous passer pour pouvoir accompagner une chanson qui vous plaît, c’est la grille d’accord.

Sans elle, ça va être compliqué ! Tout le reste, vous pouvez vous en passer.

Trouver la grille d’accords

Les sites de tablature

C’est pourquoi sur la plupart des sites de tablature pour guitare, vous ne trouvez que les accords (associés aux paroles pour savoir quand les jouer) comme par exemple cet extrait de “Chanson pour l’Auvergnat”, qui provient du site boiteachansons.net :

Exemple de tablature de chanson

C’est pratique car vous savez qu’il faut jouer l’accord en même temps que les mots ou syllabes qui se trouvent dessous.

Par contre, comme vous ne savez pas combien il y a de mesures dans le couplet, le refrain, etc. ni combien il y a d’accords par mesure.

Néanmoins, avec un peu d’entraînement, cela n’empêche pas de jouer et c’est le principal !

Quelques sites où vous trouverez des tablatures de ce type (certains imposent de s’inscrire gratuitement pour accéder aux tablatures) :

Certaines tablatures sont plus fiables que d’autres. Faites un test rapide en jouant les accords proposés (simplement en grattant l’accord une fois, comme dans l’exemple 1) tout en écoutant la chanson. Si ça n’a pas l’air de coller au morceau, testez-en une autre !

Les logiciels de détection des accords d’une chanson

Il existe une autre option, assez ludique : utiliser un logiciel analysant les accords de la chanson dans un enregistrement audio ou vidéo et les affichant en temps réel. Vous en trouverez quelques-un dans l’article Quelques logiciels utiles pour la guitare ou la musique en général.

Ici, nous parlerons seulement de Chordify, qui est un logiciel en ligne.

Pour découvrir et apprendre à utiliser Chordify, vous pouvez lire le tutoriel assez complet qu’on lui a consacré. Vous y apprendrez notamment comment corriger la grille.

Chordify est relié à Youtube : il analyse les clips des chansons et en extrait la grille d’accord. Ensuite, il fait défiler les accords en même temps qu’il lit la vidéo.

Chordify existe en version gratuite et payante. La version gratuite est déjà très intéressante et suffit dans la majorité des cas. Elle permet par exemple de corriger la grille, ce qui est bien pratique. Par contre, elle ne permet pas de ralentir le tempo.

Notez que, par défaut, Chordify affiche les accords en notation française (do, ré, mi…). Si vous préférez qu’il affiche les accords en lettres (ce qui serait plus cohérent avec la pratique courante), il faut vous inscrire (c’est gratuit) et choisir cette option dans les paramètres de votre compte.

Si par exemple vous voulez afficher la vidéo d’une version du Canon de Pachelbel et les accords correspondant, cherchez “Canon Pachelbel” dans le moteur de recherche de Chordify et testez les différentes versions proposées.

En voici une parmi d’autres :

Vous disposerez d’un peu plus d’options si vous affichez ce morceau directement sur Chordify.

De multiples possibilités d’accompagnement pour une même chanson

Vous l’avez compris, vous pouvez inventer de multiples accompagnements autour d’une même suite d’accords, en mixant les durées de notes et en explorant différentes façons de jouer les accords (battement au médiator, battement aux doigts, arpèges).

Tout cela en vous laissant guider par votre oreille : apprenez bien l’enchaînement des accords et, quand il est parfaitement maîtrisé, lâchez-vous, laisser la chanson vous inspirer. Vous serez probablement surpris(e) de constater que ça vient très vite…

Comme nous l’avons vu, il est quasiment toujours possible d’accompagner une chanson en l’adaptant à vos compétences du moment. Cela de différentes façons :

  • en trouvant une rythmique adaptée à votre niveau (nous en avons vu quatre exemples dans cet article),
  • en réduisant le nombre d’accords s’il y en a trop pour votre niveau (par exemple trop d’accords par mesure, que vous n’arriveriez pas à jouer sans ralentir le tempo),
  • en simplifiant les accords s’ils sont trop compliqués pour vous. C’est l’objet de l’article Comment simplifier les accords d’une chanson quand ils sont trop difficiles pour vous ?.

Voilà, vous avez les clés pour démarrer l’accompagnement de chansons même si vous n’avez qu’un minimum d’expérience et s’il vous reste une foule de choses à apprendre. Amusez-vous bien !

Si vous voulez aller plus loin, voici le cours qu’il vous faut. Vous y apprendrez comment accompagner 10 tubes incontournables et à généraliser cette connaissance à toutes les chansons. Vous pourrez ainsi vous faire plaisir sans attendre des années de formation musicale. Agréable perspective n’est-ce pas ?
Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité