Comment simplifier les accords d’une chanson quand ils sont trop difficiles pour vous ?

Comment simplifier les accords d’une chanson quand ils sont trop difficiles pour vous ?
Cet article pourrait aussi s’intituler « Comment jouer tout de suite une chanson dont certains accords sont trop compliqués pour vous ? »

De nombreux morceaux ne sont composés que d’accords à trois sons, majeurs ou mineurs.

Mais on rencontre aussi beaucoup de morceaux contenant des accords dits « enrichis », que tous les débutants ne connaissent pas.

Heureusement, sachez que si, dans un nouveau morceau, vous ne connaissez pas ces accords enrichis, vous pourrez le plus souvent les jouer sans les enrichissement, c’est-à-dire sous leur forme d’accords à trois sons, majeur ou mineur.

Explications…

Un accord enrichi, c’est quoi ?

De nombreux morceaux ne sont composés que d’accords à trois sons, formés des trois intervalles de base suivants :

  • fondamentale
  • tierce majeure (accord majeur) ou mineure (accord mineur)
  • quinte juste, et parfois augmentée ou diminuée

Mais on rencontre aussi beaucoup de morceaux contenant des accords dits « enrichis », c’est-à-dire contenant un ou plusieurs intervalles supplémentaires.

L’enrichissement le plus fréquent est la septième, très utilisée en Blues, mais pas seulement. Voici trois exemples de diagrammes d’accords septièmes :

Exemple d'accords septième

Ce sont donc des accords « à quatre sons ». La septième, grâce aux couleurs relatives, saute aux yeux.

Mais il peut y avoir plus d’un intervalle supplémentaire. Par exemple, parmi une foule de possibilités, on peut avoir, en plus de la septième, une neuvième et une onzième.

Les accords se nommeront alors « X11 ».

En voici quelques exemples :

Exemples d'accords onzième

La neuvième et la onzième sont clairement identifiables.

Simplifier un accord enrichi sans lui faire perdre sa nature

Quand vous trouvez une grille comportant de nombreux accords enrichis et que vous n’avez pas le temps de les apprendre et d’en maîtriser le doigté, ne désespérez pas : vous pouvez tout de même vous en sortir et accompagner cette chanson.

En effet, si vous ne connaissez pas (ou plutôt « pas encore » !) ces accords enrichis, vous pouvez le plus souvent les jouer sans les enrichissements, c’est-à-dire sous leur forme d’accords à trois sons, majeur ou mineur.

Exemple :

  • C6, C6/9, C9, etc. seront remplacés par C
  • Cm6, Cm7, Cm9, etc. seront remplacés par Cm

Vous vous en doutez sûrement, la couleur particulière que donnent ces enrichissements à l’accord et donc au morceau n’y sera plus.

Mais au moins, vous pourrez jouer rapidement presque tous les morceaux, même en connaissant très peu d’accords, et ça ne sonnera jamais faux.

C’est une bonne nouvelle, non ?

Quelques précautions à prendre

Bon, ne vous réjouissez quand même pas trop vite : ce n’est pas toujours aussi simple que d’enlever purement et simplement le « 6 » de C6 ou le « 9 » de Cm9 et il y a quand même une petite précaution à prendre

Il y a en effet des cas où vous ne pourrez pas supprimer certaines notes, car vous changeriez la nature de l’accord.

Exemples :

1/ dans un accord de type « sus4 » (ex : Csus4) la tierce est remplacée par la quarte. Si vous jouez C majeur à la place, c’est la tierce qui sera jouée au lieu de la quarte et vous aurez donc changé la nature de l’accord.

Cela peut donner lieu à des « frottements » désagréables si la mélodie contenait une quarte, car la tierce et la quarte étant séparées seulement d’un demi ton, elles ne doivent pas être jouées en même temps, à moins que l’on souhaite produire un effet dissonant.

Exemple d’accord sus4 (vous pouvez voir qu’il n’y a pas de tierce) :

Exemple d'accords sus4

Dans ce cas, vous avez le choix entre apprendre à jouer cet accord ou ne pas le jouer du tout (par exemple, si vous n’avez pas le diagramme sous les yeux).

 

2/ dans un accord où la quinte est altérée (augmentée ou diminuée d’un demi ton) comme Cm7b5 où la quinte est diminuée d’un demi ton.

Si vous jouez Cm (ou Cm7) à la place, vous remontez la quinte d’un demi ton, et, encore une fois, vous modifiez la nature de l’accord. Vous risquez donc de produire un effet dissonant, plus ou moins perceptible selon le contexte du morceau :

Exemple d'accord avec quinte diminuée

Donc, vérifiez bien que la tierce ou la quinte ne soient pas modifiées avant de remplacer un accord enrichi par l’accord de base à 3 sons.

Comment pouvez-vous le savoir ?

C’est simple : cela apparaît en général dans le nom de l’accord.

Ainsi, quand il n’y a pas de tierce, vous avez par exemple des accords de ce type :

  • Xsus4 ou X7sus4 (la tierce est remplacée par la quarte)
  • Xsus2 ou X7sus2 ( la tierce est remplacée par la seconde)

Quand la quinte est diminuée d’un demi ton, vous aurez « b5 », « 5b » ou « 5- » dans le nom de l’accord (il n’y a pas de règle standard).

Même chose quand la quinte est augmentée d’un demi ton : « #5 », « 5# » ou encore « 5+ ».

Alors, vous mesurez peut-être déjà l’intérêt de vous perfectionner dans la dénomination des accords ?

Si l’idée vous tente, lisez notamment Les accords de la guitare faciles grâce aux couleurs Les accords de la guitare faciles grâce aux couleurs
et, pour aller encore plus loin, La notation des accords facileLa notation des accords facile

Et si ça n’apparaît pas dans le nom de l’accord ?

Alors, il vaut mieux disposer d’un dictionnaire d’accords en couleurs relatives…

comme le très léger Dico Dac ExpressDictionnaire d'accords Dico-Dac-Express
Cela vous facilitera grandement les choses !


 

Cet article est extrait de Jouez facilement des chansons grâce aux couleurs qui vous apprendra tout sur l’accompagnement de chansons à la guitare : accords, mélodies, rythmiques et même une initiation à l’improvisation !Jouez facilement des Chansons à la Guitare

 

Parlez-en à vos amis !
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi
Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « Et la théorie devint plaisir ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?