Voici une grille de Blues mineur en Mi, pour vous entraîner à improviser.

Si vous vous demandez quelle est la différence entre une grille de Blues majeur et une grille de Blues mineur, lisez l’article Blues majeur et Blues mineur : comparaison des grilles d’accords.

La vidéo dure environ 32 minutes, ce qui vous laisse le temps de tester quelques idées ! Pour savoir quelles notes jouer, vous trouverez des suggestions dans la suite de l’article.

Niveau requis: plus tout à fait débutant
Accessible aux débutants

Si vous êtes “100% débutant”, il vous manquera certainement des notions de base, comme comprendre une grille d’accords, connaître la différence entre un accord majeur et un accord mineur, avoir une idée de ce qu’est une gamme… Mais vous devriez y arriver malgré tout avec les explications de cette page.

Petit rappel si nécessaire. Les accords sont en général représentés par des lettres (notation anglo-saxonne). Si vous ne connaissez pas cette notation, voici un tableau d’équivalence :
Equivalence notation française et notation anglo-saxonne

La grille d’accords

Les habitués reconnaîtront la feuille d’accords de Band-in-a-Box. Normal, c’est avec ce logiciel que la vidéo a été réalisée (puis complétée avec un logiciel de montage vidéo).

Backing Track (Accompagnement) pour Improviser sur un Blues en Mi mineur accessible aux Débutants

Les traits de couleur indiquent à quel degré de la gamme mineure correspond chaque accord : Em = degré I, Am = degré IV, B7 = degré V et C7 = degré VI.

On peut aussi représenter les degrés mineurs par des lettres minuscules (Em = degré i, Am = degré iv) ou en ajoutant “m” à côté (Em = degré Im, Am = degré IVm).

Si vous ne comprenez pas cette notion de degré, vous pouvez lire les articles suivants :

Mais sinon, ne vous tracassez pas, cela ne vous empêchera pas de vous lancer dans l’improvisation en suivant les conseils de cet article !

Quelles notes jouer ?

La tonalité de la grille étant Mi mineur, vous pouvez utiliser les notes des gammes suivantes (liste non exhaustive) :

  • La gamme pentatonique mineure de Mi (5 notes : Mi, Sol, La, Si, Ré),
  • La gamme blues de Mi (6 notes : Mi, Sol, La, Sib, Si, Ré)
  • La gamme mineure naturelle de Mi (7 notes : Mi, Fa#, Sol, La, Si, Do, Ré)
  • Ponctuellement, sur l’accord B7, la gamme mineure harmonique de Mi (7 notes : Mi, Fa#, Sol, La, Si, Do, Ré#). En effet, Si7 contient les notes Si, Ré#, Fa#, La.
Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Si vous vous intéressez un peu à l’improvisation, vous savez sans doute déjà que la gamme préférée des guitaristes, c’est la gamme pentatonique mineure, qui ne comporte que 5 notes (penta = 5).

Cette gamme va sonner quasiment à tous les coups, ce qui explique son succès. L’article 2 schémas pour comprendre pourquoi les gammes pentatoniques sont si faciles à utiliser vous explique pourquoi.

C’est donc cette gamme que vous pouvez utiliser pour démarrer, tout en vous sentant libre d’y ajouter des notes supplémentaires à la volée si ça vous tente, par exemple des notes de la gamme mineure naturelle qui n’est autre que la pentatonique mineure avec deux notes en plus.

A force de jouer la gamme sur cette grille, votre oreille vous guidera vers les notes qui sonneront vraiment bien sur un accord donné. Pour cela, il faut être à l’écoute et mémoriser ce qui “fonctionne” ou pas.

Et si vous voulez ajouter d’autres notes sans vous prendre la tête, lisez l’article Comment enrichir vos improvisations SANS apprendre de nouvelles gammes.

Le schéma de la gamme de Mi mineur pentatonique sur la totalité du manche

Voici un schéma de la gamme de Si mineur pentatonique sur l’ensemble du manche. En jouant les notes de cette gamme, vous pourrez facilement improviser sur la grille en Si mineur proposée dans cet article :

La gamme de Mi mineur pentatonique

Pour les schémas des autres gammes sur le manche, vous pouvez utiliser les fiches pratiques “Les Principales Gammes dans les 12 Tonalités”.

Les motifs de la gamme mineure pentatonique

Si vous n’êtes pas trop débutant(e), vous savez sans doute que l’on a l’habitude de découper la gamme en zones plus faciles à appréhender, qui n’utilisent ici pas plus de deux doigts par corde.

L’avantage, c’est qu’on les apprend facilement, surtout les formes les plus simples, comme les motifs 1 et 5. L’inconvénient, c’est qu’on peut avoir tendance à s’enfermer dedans.

Il faudra donc penser à dépasser le cadre des motifs dès qu’ils seront maîtrisés. Il y a différentes méthodes pour y parvenir (voir notre cours sur l’improvisation avec les gammes pentatoniques), mais on ne peut pas tout aborder dans un seul article !

Les 5 motifs de la pentatonique mineure

Pour les motifs des autres gammes, vous pouvez utiliser les fiches pratiques “Structure et Positions de Jeu des Principales Gammes”.

Où positionner un motif sur le manche ?

Il faut que les ronds noirs (tonique) correspondent à la note Mi sur le manche. Et si vous ne connaissez pas le nom des notes sur le manche, il vous suffit de regarder le schéma de la gamme sur le manche complet (voir ci-dessus).

Par exemple, il est facile de voir que le motif n°1 démarre en case 0 ou 12, le motif n°2 en case 2 ou 14, le motif n°3 en cases 4 ou 16, etc.

Quelques conseils

Commencez par vous imprégner du rythme : suivez-le avec le pied, par exemple.

Entendez bien les changements d’accord : il y en a peu, ils sont simples et vous les retiendrez donc facilement.

Amusez-vous à jouer la gamme dans toutes les directions : de gauche à droite et inversement, de haut en bas, en diagonale… Dans un premier temps, ne vous occupez-pas de ce qui serait bien ou pas bien : soyez comme un enfant qui explore.

Ensuite, essayez d’explorer plus spécialement l’un des 5 motifs mentionnés ci-dessus. Puis le motif voisin. Et ainsi de suite.

Quand les motifs vous semblent plus familiers, entraînez-vous à passer de l’un à l’autre.

A partir du moment où la “géographie” des notes vous demande moins d’attention qu’au début, vous pouvez passer à une écoute plus attentive des notes que vous jouez. Vous allez sans doute remarquer que certaines notes sonnent mieux que d’autres selon les moment où vous les jouez.

Ensuite vous pouvez aller plus loin en jouant, de temps en temps, deux notes à la fois… puis trois… c’est-à-dire des accords composés des notes de la gamme. Ce qui va marcher à tous les coups, c’est de choisir des notes de l’accord de la grille en train d’être joué.

Entraînez-vous des heures et des heures ! Laissez l’accompagnement tourner et laissez vos doigts trouver de courts motifs mélodiques. Quand l’un d’eux vous plaît, jouez-le, encore et encore… Faites-vous plaisir ! Et ne vous limitez pas aux notes les plus proches. Permettez à vos doigts de faire un peu d’acrobatie !

Avec une grille simple comme celle-là, vous allez pourtant apprendre une foule de choses :

  • Jouer en rythme, repérer les changements de mesure, entendre les sonorités des accords…
  • Parcourir le manche de différentes façons et l’intégrer en vous amusant…
  • La gamme pentatonique mineure (5 notes), qui est utilisée universellement. Ce qui fait que la connaissance de cette seule gamme vous permettra de vous amuser rapidement avec d’autres musiciens.
  • Elargir votre connaissance à d’autres gammes : blues (6 notes), mineure mélodique (7 notes), mineure harmonique (7 notes)…

 

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité