Repérez facilement les triades sur le manche de la guitare – 1.LES TRIADES MAJEURES

Repérez facilement les triades sur le manche de la guitare – 1.LES TRIADES MAJEURES

Les triades, qu’est-ce c’est ?

Vous le savez peut-être déjà : par définition, un accord est l’assemblage d’un minimum de trois notes différentes. Ce sont ces trois notes de base que l’on nomme « triades ».

Les accords simples que connaissent tous les débutants sont basés sur des triades majeures ou mineures, composées des notes suivantes :

  • une Fondamentale (F) qui donne son nom à l’accord
  • une Tierce (3) qui donne à l’accord son caractère majeur (tierce majeure) ou mineur (tierce mineure)
  • une Quinte (5) qui donne à l’accord son caractère diminué (quinte diminuée) ou augmenté (quinte augmentée).

Et comme la guitare comporte six cordes, certaines de leurs notes sont jouées plusieurs fois. Exemple avec l’accord E majeur (diagramme extrait du Dico-Dac-Express) :

Accord E majeur

Grâce aux couleurs, vous pouvez constater que :

  • la Fondamentale (Mi) est jouée 3 fois
  • la Quinte (Si) est jouée 2 fois

En pratique, quand on parle de « triades », c’est pour désigner les groupes de 3 notes au sein d’un accord.

Si l’on reprend notre exemple de E majeur, on peut en extraire 3 triades majeures :

3 triades tirées de E majeur

En pratique, les triades seront surtout jouées sur les cordes aiguës de la guitare (cordes 1 à 4), ce qui laissera la place au bassiste pour jouer les basses. Mais ce n’est évidemment pas obligatoire et, en particulier si vous jouez seul(e), rien ne vous interdit d’expérimenter toutes les variantes de triades possibles.

En pratique encore, on utilise principalement quatre types de triades :

  • triades majeures : F, 3, 5
  • triades mineures : F, 3m, 5
  • triades diminuées : F, 3m, b5
  • triades augmentées : F, 3, #5

Vous trouverez aussi, moins souvent, d’autres formes de triades, comme les accords « suspendus », à la seconde (sus2) ou à la quarte (sus4) où la Tierce est remplacée respectivement par la Seconde ou par la Quarte.

Dans cette série d’articles, vous allez voir comment, grâce au Dictionnaire d’accord universel version gratuite (suffisante pour les triades majeures ou mineures) ou intégrale (pour toutes les autres triades), il devient facile d’identifier toutes les formes possibles de triade, sur la totalité du manche.

Dictionnaire d'accords universel

A quoi ça sert de connaître les triades sur le manche de sa guitare ?

Les triades sont plus faciles à jouer !

Puisqu’il suffit de 3 notes pour définir un accord, on peut très bien se contenter de ces trois notes pour affirmer l’identité harmonique de cet accord.

Et jouer 3 notes au lieu de 6, c’est forcément plus facile !

Il est également plus facile d’enchainer des triades que les accords « complets ».

Les triades permettent donc de se faciliter la tâche sans pour autant perdre l’identité harmonique, autrement dit « l’esprit » de l’accord.

Les triades permettent d’enrichir un accompagnement

En effet, comme il est facile de jouer les notes des triades dans tous les sens (on parle de « renversements »), on pourra obtenir plein de sonorités différentes pour le même accord, dans une même zone du manche ou à différents endroits sur le manche.

Un renversement d’accord, c’est quand sa Fondamentale n’est pas la note la plus basse.

Dans le cas des triades, il n’y a donc que deux renversements possibles :

  • quand la Tierce est « à la basse » : on parle de « premier renversement »
  • quand la Quinte est « à la basse » : second renversement.

Concernant leur utilisation :

  • Les triades + fondamentale à la basse vont remplacer avantageusement les accords majeurs avec grands barrés : non seulement elles seront sont plus faciles à jouer et, cerise sur le gâteau, elles seront plus intéressantes sur le plan harmonique.
  • Les triades + Tierce à la basse sont souvent utilisées lorsque la basse monte vers le quarte.
  • Les triades + Quinte à la basse peuvent alourdir l’accompagnement, en particulier si vous laissez deux quintes consécutives à la basse. Sous cette forme, elles seront donc peu utilisées. Par contre, elles pourront toujours vous servir de base pour trouver de nouvelles positions d’accords à 4 ou 5 notes.

Mais encore une fois, le mieux c’est d’expérimenter par vous-même !

Connaître les triades, c’est avoir de bon repères pour identifier les autres intervalles

Si vous connaissez bien les emplacements des triades sur le manche, vous verrez qu’ensuite il sera bien plus facile d’inventer de nouveaux accords ou de vous repérer quand vous improvisez, en ajoutant de nouvelles notes aux triades de base.

Les triades majeures sur le manche de la guitare

Dans cet article, vous allez apprendre comment retrouver facilement les triades majeures en vous basant sur un seul schéma.

Ce schéma, c’est celui d’un accord tel qu’il est représenté dans le Dictionnaire d’accords universel (DAU), version light ou intégrale.

Comme il y a 12 accords possibles (C, C#, D, etc.), il y a donc 12 schémas dans le DAU.

Puisque nous avons commencé avec E, nous allons continuer et baser cet article sur le schéma de E majeur du DAU :

Le shcéma E majeur sur le Dictionnaire d'accords universel

Comme vous pouvez le voir, ce schéma vous permet de repérer 100% des triades majeures de E, dans leur état fondamental ou dans tous leurs renversements. C’est sacrément pratique d’avoir tout ça sur un seul schéma, facile à avoir sous la main si vous copiez le Dictionnaire d’accords universel dans votre smartphone ou tablette !

Voici quelques exemples de triades extraites de ce schéma. Une fois que vous aurez compris le principe, vous pourrez le faire pour tous les autres accords.

Triades majeures en partant de la corde de Mi grave (corde 6)

Triades de E à partir de la corde de E grave

Vous voyez par exemple que l’état fondamental peut être joué en repérant la Fondamentale (Mi) au niveau des cases 12 ou 24, sur la corde de Mi grave.

Le premier renversement (Tierce à la basse) se joue à partir des cases 2 ou 14. Cette fois, la Fondamentale est sur la corde de Ré.

Et le second renversement (Quinte à la basse) se joue en repérant la Fondamentale sur la corde de La dans les cases 7 ou 19.

Et ce qui est intéressant, c’est que ces trois formes sont les mêmes pour tous les accords.

Prenons C majeur, par exemple. Vous pouvez vérifier que les formes sont bien identiques mais évidemment positionnée ailleurs sur le manche, puisque la Fondamentale n’est plus Mi mais Do :

Triades de C à partir de la corde de E grave

Ainsi, vous avez deux façons de trouver d’autres triades :

Triades majeures en partant de la corde de La (corde 5)

C’est exactement le même principe :

Triades de E à partir de la corde de La

Avez-vous remarqué que les schémas sont identiques aux précédents, et ce pour chaque type de renversement ? C’est pratique, n’est-ce pas ?

Et c’est parfaitement logique quand on connaît un peu les intervalles (on vous l’a souvent dit : connaître les intervalles sur le manche de la guitare est un atout inestimable. C’est pourquoi on fera d’autres articles sur ce sujet !).

La seule différence, évidemment, c’est qu’ils ne sont pas au même endroit sur le manche, puisque la Fondamentale Mi n’est pas aux mêmes endroits sur la corde de La que sur la corde de Mi.

Triades majeures en partant de la corde de Ré (corde 4)

Triades de E à partir de la corde de Ré

Cette fois, les motifs sont différents puisque l’intervalle qui sépare les cordes de Sol et de Si est différent de celui qui sépare les autres cordes du manche : du coup, toutes les notes situées sur la corde de Si sont décalées d’un demi-ton vers les aigus.

Si vous ne comprenez pas cette différence d’accordage, lisez l’article Pourquoi E n’a-t-il pas la même forme que A sur le manche de la guitare ? et tout deviendra clair !

Triades majeures en partant de la corde de Sol (corde 3)

Triades de E à partir de la corde de Sol

Là encore, ces figurent reflètent le décalage entre les corde de Sol et Si.

Ce qui fait que, en récapitulant toutes les triades que nous venons de voir, vous avez 3 familles de 3 formes à connaître, soit 9 au total.

Exercices

Exercice 1

Trouvez les triades majeures de tous les autres accords (C, C#, D, etc.)

1. En déplaçant ces schémas aux endroits appropriés sur le manche. Pour cela il faut connaître (ou savoir retrouver) le nom des notes sur le manche. Pourquoi ? Pour savoir où positionner un motif de façon à ce que sa Fondamentale (le cercle noir) coïncide avec la note correspondant au nom de l’accord. Par exemple, si vous voulez jouer des triades de D, il faut que les cercles noirs coïncident avec la note Ré.

Comme on l’a vu plus haut, c’est le même principe que pour les barrés. Si vous ne connaissez pas ce principe, lisez l’article Comment créer de nouveaux accords à partir de ceux que vous connaissez | 1. Le barré et vous comprendrez tout !

Si vous ne connaissez pas le nom des notes sur le manche, voici le cours qui va vous aider : Apprenez Facilement (et Définitivement) les NOTES sur le MANCHE de la GuitareApprenez Facilement (et Définitivement) les NOTES sur le MANCHE de la Guitare

2. Si vous n’avez pas envie de chercher où déplacer un motif de triade, utilisez la méthode des fainéants, en vous référant au Dictionnaire d’accords universel, version gratuite (suffisante pour les triades majeures ou mineures) ou intégrale (pour toutes les autres triades).

Exercice 2

Pour chaque triade, amusez-vous à retrouver l’accord complet qui la contient.

Par exemple, vous voyez clairement que le second renversement en partant de la corde de Ré rappelle la forme de A majeur :

le second renversement en partant de la corde de Ré rappelle la forme de A majeur

Ou que le second renversement à partir de la corde de Sol rappelle la forme de Ré majeur :

le second renversement à partir de la corde de Sol rappelle la forme de Ré majeur

Exercice 3

Pour un même accord, entraînez-vous à passer d’un motif de triade à l’autre :

  • en restant dans une même zone du manche
  • en parcourant le manche dans sa totalité

Pour l’instant, vous n’êtes censé connaître que les triades majeures. Ce même exercice deviendra encore plus intéressant quand il s’agira de passer d’un type de triade (majeure, mineure, etc.) à un autre. Nous verrons cela dans les prochains articles de cette série !

Exercice 4

Entraînez-vous à passer d’un accord à un autre (par exemple des triades de C à celles de E) :

  • en restant dans une même zone du manche : c’est intéressant pour limiter les déplacements. Apprenez notamment à repérer les notes communes à des accords différents : elles vous serviront de pivot pour passer facilement d’une forme à l’autre.
  • en parcourant la totalité du manche : c’est intéressant pour faire une transition plus nette au niveau des sonorités.

Encore une fois, vous avez deux façons de positionner un motif de triade :

  • en plaçant le rond noir des motifs à l’emplacement de la Fondamentale
  • ou en vous référant au Dictionnaire d’accord universel, dont chaque schéma d’accord donne tous les emplacements possibles.

Voilà pour les exercices. Vous avez de quoi vous amuser pendant un bon moment !!!

D’autres formes de triades majeures

Une fois que vous maîtriserez les formes à 3 notes, vous pourrez les enrichir en leur ajoutant d’autres notes.

Par exemple, une basse supplémentaire, ce qui peut être intéressant si vous jouez seul(e) et qu’il n’y a donc pas de bassiste pour mettre la basse en valeur.

Avec le Dictionnaire d’accords universel, vous trouverez toutes les configurations possibles.

Voici quelques exemples avec une basse en plus, toujours sur l’accord E majeur

A titre d’exercice, cherchez un maximum de combinaisons possibles pour tous les autres accords. Encore une fois, avec le Dictionnaire d’accord universel, ce sera nettement plus facile !

Exemple 1 : état fondamental et accords fermés :

Triades majeures de E/E en accords fermés

Exemple 2 : état fondamental et accords ouverts (en deux schémas pour ne pas faire trop lourd) :

Ici, il y a une octave entre la basse et le reste de la triade.

Traides de E/E en accords ouverts (1)

Triades de E/E en accords ouverts (2)

Exemple 3 : premier renversement et accords fermés :

Triades E/G# en accords fermés

Vous avez compris le principe ? Alors à vous de trouver d’autres combinaisons !

Conclusion

Apprenez par cœur les 3 notes de base de toutes les triades majeures, dans tous les renversements. Au moins celles des cordes 1 à 4, soit 6 formes au total, ce qui n’est pas un effort surhumain !

Apprenez aussi à passer d’un renversement à l’autre, et à trouver la triade correspondant à tous les accords (voir exercices ci-dessus).

C’est un investissement indispensable pour les guitaristes.

Et pour finir, un petit conseil : n’étudiez pas tout à la fois pour éviter la saturation et faciliter l’intégration de ce que vous apprenez. Vous pouvez vous servir des feuilles de route vierges que nous mettons à votre disposition pour gérer votre apprentissage dans le temps (voir Feuillets Vierges à Imprimer).

Et SURTOUT jouez-les sur votre guitare. Sans cela, cet article ne vous aura pas servi à grand-chose !!!

Cet article est tiré de Les triades à la guitare : le cours qu’il vous faut pour les maîtriser ! Destiné aux guitaristes de tout niveau et de tout style, ce cours permet de maitriser les triades majeures, mineures, diminuées, augmentées, sus2 et sus4. Et ça tombe bien, car la maîtrise des triades est aussi importante pour un guitariste que celle des couleurs de base pour un peintre !
Les triades à la guitare : le cours qu'il vous faut pour les maîtriser !
Parlez-en à vos amis !
3 Commentaires
  1. Laisné Jean Michel 6 mois Il y a

    Bonjour et merci à vous,

    tout d’abord pour ces souhaits de bel été – à vous également, bien sur – et pour cet article sur les triades dont je vais faire bon usage 🙂

    merci encore

    Jean Michel

    • Auteur
      Guitare-et-couleurs 6 mois Il y a

      Merci Jean-Michel. Amusez-vous bien avec les triades 😉

  2. Warin 7 mois Il y a

    Attention!!!!
    Ce n’est pas au poignée mais aux tendons, c’est un début de ténosynovite de De Quervain, j’ai 60 ans et cela s’est terminé par une opération 6 mois d’arrêt de guitare.
    Ne pas forcer sur les barrées. j’ai proscrit l’accord de Fa

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi
Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « Et la théorie devint plaisir ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?