Comment utiliser le « dictionnaire d’accords universel » (versions light ou intégrale)

N.B. : Cette page d’explication figure également dans les dictionnaires (light et intégral).

LE DICTIONNAIRE D’ACCORDS UNIVERSEL !

Ce dictionnaire permet d’afficher sur un manche de guitare la totalité des formes de chaque accord, autrement dit tous les doigtés imaginables, dans tous les renversements.

Difficile de faire plus universel !

En plus, grâce aux couleurs, vous identifiez immédiatement les intervalles qui le composent : fondamentale, tierce majeure ou mineure, quinte, etc.

D’un point de vue pédagogique, c’est particulièrement intéressant. Et pour ceux qui veulent passer de l’interprétation « simple » à l’interprétation créative, à la composition ou à l’improvisation, c’est indispensable.

Dans la version « light », vous disposez de 100% des accords majeurs, mineurs et septièmes, ainsi que des powerchords (fondamentale + quinte).

Dans la version « full », c’est 100% de tous les accords que vous pourrez retrouver !

COMMENT TROUVER UN ACCORD ?

Un accord est formé au minimum de 3 notes différentes. Par exemple, pour un accord majeur, ce sont la fondamentale, la tierce et la quinte.

Seuls les powerchords ne comportent que 2 notes : fondamentale + quinte (et de ce fait, ils ne sont pas des accords au sens strict du terme).

Pour former un accord, il vous suffit donc de choisir au moins une note de chaque couleur !

Exemple :

3 notes suffisent pour créer un accord

Comme il y a 6 cordes sur une guitare, vous pouvez donc répéter certaines notes et cela vous permettra d’obtenir de multiples nuances du même accord : sur 3, 4, 5 ou 6 cordes, renversé ou pas, barré ou pas… Les possibilités sont multiples.

Bien sûr, si vous voulez former un accord à 4 sons, comme par exemple E7, c’est un minimum de 4 notes qu’il faudra y inclure. Et ainsi de suite.

Et vous n’avez pas besoin de connaître la signification des couleurs ni d’avoir des connaissances préalables sur les intervalles. Tout est facile à comprendre sur les schémas. Ceux qui connaissent déjà les intervalles y trouveront des informations précieuses, et ceux qui n’ont aucune notion les découvriront en douceur, sans effort.

Ce sont les intervalles qui donnent leur spécificité au son d’un accord. Donc, mieux on les connaît, mieux on peut jouer avec eux pour produire différentes sonorités, un peu comme un peintre le ferait avec ses tubes de peinture.

Quand il est possible d’utiliser les cordes à vide, il y a une couleur en face des cordes correspondantes, à l’extérieur du manche :

Affichage des cordes à vide

EXEMPLES

Par exemple, vous pouvez facilement retrouver l’accord E majeur bien connu :

E majeur

L’avantage, c’est que vous savez immédiatement où se trouvent la fondamentale, la tierce et la quinte de cet accord. Ce qui est extrêmement pratique pour progresser rapidement dans la maîtrise des accords et des intervalles qui les constituent.

Mais vous pouvez aussi créer 100% des autres variantes de E majeur sur le manche, comme par exemple sa version barré en case 7 avec la forme de A :

E barré en case 7, forme de A

Ou encore en case 4 sur 4 notes, avec ou sans petit barré, et avec la tierce (ici Sol#) à la basse :

E majeur en case 4, Sol# à la basse

On pourrait ainsi multiplier les exemples à l’infini mais le mieux, c’est que vous expérimentiez vous-même !

Vous pouvez tester les sonorités d’accords joués plutôt dans les cordes graves, médiums ou aiguës en fonction de l’effet que vous souhaitez obtenir.

Ou encore utiliser ce dictionnaire pour trouver un doigté plus facile pour vous que celui proposé dans une tablature ou un cours en vidéo. Et nous sommes certains que vous ne manquerez pas de trouver de nombreuses autres façons d’en exploiter la richesse !

En effet, au fur et à mesure que vous avancerez dans la pratique de la guitare, vous mesurerez de mieux en mieux la portée de cet outil, qui dépasse largement l’étude des seuls accords.

Mais nous aurons certainement l’occasion de vous en reparler dans le blog guitare-et-couleurs.

MANCHES SUR 12 CASES

Depuis la version 1.2 de l’appli, les manches ne sont représentés que sur 12 cases (au lieu de 24 dans les précédentes versions).

Étant donné que les cases 12 à 24 sont identiques aux cases 0 à 12, cela permet de produire des schémas moins chargés et plus agréables à utiliser.

De plus, l’application consomme moins d’espace de stockage, ce qui est pratique pour les appareils de faibles capacités.

Manche de guitare sur 2 fois 12 cases

3 Commentaires
  1. Hubert Henley 1 année Il y a

    Merci
    A un de ces jours !

  2. PASCAL 2 années Il y a

    C’est bien expliqué, faut de la patience et travailler…
    Merci

    • Auteur
      Guitare-et-couleurs 2 années Il y a

      Merci Pascal. Oui, il y a un travail d’intégration, qui sera vite payant vous verrez 😉

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4 × 3 =

 

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi
Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « La guitare facile grâce aux couleurs ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account