Testez vos Connaissances sur la Construction et la Notation des Accords de Guitare

Il est indispensable de savoir reconnaitre et nommer un accord en fonction des intervalles entre ses notes (qui lui donnent sa sonorité propre) ou, inversement, de savoir, à partir de son nom, quels intervalles forment un accord (et donc connaître sa nature majeure, mineure, etc.).

Est-ce que vous maîtrisez ces deux formes d’exercice ?

C’est ce que vous allez pouvoir vérifier grâce aux tests qui suivent, qui vous permettront aussi de mesurer l’aide précieuse apportée par les couleurs.

Histoire de ne pas sombrer dans la monotonie, plusieurs types d’approches vous seront proposées, à partir d’un nom d’accord, d’une liste d’intervalles, d’un diagramme d’accord et d’une suite de notes sur une corde.

Vous pourrez aussi, dans la dernière série d’exercices, vérifier votre aptitude à savoir où placer un diagramme d’accord pour qu’il prenne le nom que vous souhaitez. Ce sera en même temps l’occasion de vérifier votre connaissance du manche de la guitare.

Mais auparavant, pour ceux qui en auraient besoin, nous commencerons par aborder (ou réviser) quelques fondamentaux…

Rappel de quelques fondamentaux

Vous pouvez passer cette étape si vous êtes déjà au point sur la notation anglo-saxonne des accords, de quoi sont formés les accords et comment on détermine les préfixe/suffixe de leur nom.

La notation anglo-saxonne (lettres)

Avant d’aller plus loin, vous devez savoir que les accords sont en général représentés par des lettres (notation anglo-saxonne). Si vous ne connaissez pas cette notation, voici un tableau d’équivalence :

Equivalence notation française et notation anglo-saxonne

Alors que nous commençons notre gamme par Do (C), les anglophones la commencent par la note La (A), ce qui explique que c’est la lettre A commençant l’alphabet qui lui est attribuée.

Apprenez bien ce tableau, vous en aurez souvent besoin.

Voici quelques astuces mnémotechniques pour vous faciliter la tâche (certaines sont un peu tirées par les cheveux mais elles fonctionnent malgré tout assez bien !) :

  • La gamme qu’on a appris à l’école (do, ré, mi…) Commence par Do.
  • Dans il y a le son “é“, comme dans D.
  • Mi commence par un M. Faites pivoter ce M de 90 degrés vers la gauche et il ressemblera à un E.
  • Le plus facile : Fa commence par F !
  • Sol (dans le sens de sol sur lequel on marche) c’est “Ground” en anglais.
  • Dans La il y a le son “A“.
  • Pour Si, pensez à une femme éclatante de beauté et dites-vous “Elle est Si Belle” ! Et ça marche aussi pour les hommes : “Il est Si Beau” !!!

De quoi sont formés les accords ?

Pour bien comprendre, regardons comment on écrit le nom des accords :

Notation des accords, préfixe et suffixe.

Partie gauche (préfixe)

La partie gauche (préfixe) c’est la première note de l’accord, celle qui lui donne son NOM. On l’appelle FONDAMENTALE. Si vous déplacez l’accord sur le manche, par exemple via un barré, la fondamentale et donc le nom de l’accord, vont changer.

Exemple : si vous jouez un barré en forme de E en case 1, vous obtenez un F ; si vous le jouez en case 3, vous obtenez un G.

Partie droite (suffixe)

La partie droite (suffixe) reflète la SONORITÉ, la COULEUR SONORE propre à chaque accord. Autrement dit, sa NATURE. Celle-ci découle directement de la distance des notes les unes par rapport aux autres. Cette distance s’appelle INTERVALLE. Sur le manche de la guitare, les plus petits intervalles ont la valeur d’une case, soit un demi-ton.

Cette distance relative des notes entre elles ne change pas si on déplace l’accord sur le manche. Si par exemple vous déplacez un barré d’accord ayant pour suffixe m7b5, vous obtiendrez toujours un accord Xm7b5. Seule sa fondamentale changera et donc son nom : Cm7b5, Em7b5, Bm7b5…

Détaillons un peu plus ces notions de fondamentale et d’intervalles…

La fondamentale donne son NOM à l’accord

C’est la fondamentale qui donne son nom à l’accord.

Par exemple, pour l’accord Do majeur (C en notation anglo-saxonne, voir ci-dessous), la fondamentale est la note Do.

C’est seulement quand vous avez défini l’emplacement de cette fondamentale sur le manche que l’accord peut être nommé (partie Préfixe de son nom).

Illustration…

Si vous déplacez en case 2 une forme d’accord M7 dont la fondamentale est sur la corde n°5 (corde de La), vous jouerez un BM7 car c’est la note Si qui se trouve en case 2 sur la corde de La (corde n°5).

Si vous la déplacez en case 5, vous jouerez alors un DM7, puisque la fondamentale de l’accord coïncidera avec la note  :

BM7 en case 2 puis DM7 en case 5 sur un manche de guitare

En case 1, ce serait BbM7 (ou A#M7). S’il n’y a pas de points colorés pour les dièses/bémols sur le schéma du manche, c’est simplement par souci de clarté.

N.B. Le schéma du manche est en couleurs absolues. Si vous ne connaissez pas cette notion, lisez l’article A propos des couleurs utilisées sur guitare-et-couleurs.com.

Les autres notes donnent sa NATURE (et donc sa SONORITÉ) à l’accord

Un accord est par définition formé d’une fondamentale et d’au moins deux autres notes.

C’est la distance (intervalle) séparant ces autres notes de la fondamentale qui va donner à l’accord sa sonorité spécifique : accord majeur, accord mineur, etc.

Du coup, au lieu de « Les autres notes donnent sa NATURE (et donc sa SONORITÉ) à l’accord » on aurait dû écrire « les INTERVALLES séparant les autres notes de la fondamentale donnent sa NATURE (et donc sa SONORITÉ) à l’accord ».

Tous les intervalles possibles sont matérialisés par les cases de la guitare, qui valent chacune 1/2 ton. Donc 2 cases = 1 ton, 3 cases = 1 ton 1/2, 4 cases = 2 tons, etc.

Ces intervalles ont chacun un nom assez facile à retenir car il rappelle la position des notes par rapport à la fondamentale (seconde note après la fondamentale, troisième note, quatrième note, etc.).

Sauf que au lieu de dire “troisième”, on dit “tierce”, au lieu de dire “quatrième”, on dit “quarte”, etc. C’est que les tentatives de codifier la musique ne datent pas d’aujourd’hui et que le langage n’a pas toujours évolué au fil des siècles.

Ainsi, la “seconde” est en seconde position après la fondamentale, la “tierce” est en troisième position, etc.

Voici le nom des intervalles de base utilisés dans la construction des accords (avec la couleur qui leur est attribuée) :

Le nom des intervalles de base en musique

Ensuite, on va ajouter des précisions pour indiquer la valeur en tons des intervalles, comme le résume de façon condensée ce tableau, qui contient 100% des intervalles disponibles pour la “fabrication” d’accords :
Couleurs relatives des intervalles

N.B. : “F” correspond bien sûr à “Fondamentale” et “8ve” est l’abréviation de “octave”, qui est la même note que la Fondamentale 6 tons au-dessus.

On voit dans ce tableau que :

  • la tierce peut être majeure (3) ou mineure (3-),
  • la quinte peut être juste (5), augmentée (5+) ou diminuée (5-),
  • etc.

On y voit aussi que l’on peut utiliser plusieurs appellations pour le même intervalle. Par exemple :

  • la seconde augmentée (2+) est le même intervalle de 1 ton 1/2 que la tierce mineure (3-),
  • la quinte augmentée (5+) est le même intervalle de 4 tons que la sixte mineure (6-),
  • etc.

Quant à la dernière ligne du tableau, elle montre les redoublements à l’octave des intervalles de base (on parle aussi d’embellissements). Par exemple, l’intervalle de neuvième est exactement la même note que l’intervalle de seconde, mais une octave au-dessus.

Ces embellissements sont utilisés, en Jazz notamment, pour donner une couleur plus riche à un accord de base.
Exemple : C9 signifie qu’on a ajouté une neuvième à C7 (si vous ne savez pas comment on nomme les accords, lisez par exemple La notation des accords facile).

Cliquez ici pour télécharger les différentes dénominations et valeurs des intervalles en PDF.

Et pour pour ceux qui ont besoin d’une représentation plus “concrète”, voici l’équivalent du tableau précédent sous la forme de notes sur une même corde du manche :
Tous les intervalles sur une corde de guitare

Construire des accords en combinant ces différents intervalles

Pour construire un accord, il faut donc assembler un minimum de trois notes.

Par exemple, en ajoutant seulement à la fondamentale une tierce et une quinte on obtient différents types d’accords à 3 sons, dits “triades”.

Voici une version simplifiée du tableau ci-dessus où ne sont mentionnés que ces deux familles d’intervalles :

Tableau exhaustifs des intervalles disponibles pour construire des accords à 3 sons (triades)

Exemple de combinaisons d’intervalles ajoutés à la fondamentale :

  • Accord majeur : 3 (tierce majeure) et 5 (quinte juste). Exemple : C (DoMiSol),
  • Accord mineur : 3- (tierce mineure) et 5 (quinte juste). Exemple : Cm (DoMibSol),
  • Accord diminué : 3- (tierce mineure) et 5- (quinte diminuée). Exemple : Cdim (DoMibSolb),
  • Accord augmenté : 3 (tierce majeure) et 5+ (quinte augmentée). Exemple : Caug ou C+ (DoMiSol#),
  • etc.

On peut continuer ainsi en ajoutant d’autres notes à ces triades, construisant ainsi des accords à 4 sons, 5 sons, etc. en sachant qu’on sera à un moment limités par le nombre de cordes de la guitare et qu’il faudra donc sacrifier certaines notes d’accords trop complexes.

N.B. Quand plusieurs noms sont possibles, privilégiez plutôt ceux qui sont sans ambiguïté. Par exemple, le signe “ø”, qui signifie “demi-diminué” est parfois utilisé pour remplacer “m7b5”. Comme tout le monde ne connaît pas ce symbole, mieux vaut préférer “m7b5”.

Autre exemple : Certains musiciens utilisent le symbole « ° » pour les TRIADES diminuées (F3-5-) alors que d’autres l’utilisent pour les TÉTRADES diminuées (F3-5-7-), ce qui est forcément source de confusion. Pour éviter toute ambiguïté, il vaut donc mieux utiliser “dim” pour les TRIADES diminuées et “dim7” ou “7dim” pour les TÉTRADES diminuées.

Après cette longue introduction, il est grand temps de démarrer les test. Amusez-vous bien !

Série n°1. Trouver le nom d’un accord en fonction des intervalles qui le composent

Répondez d’abord mentalement ou sur papier avant de regarder les réponses !

Si nécessaire, reportez-vous au tableau synthétique des intervalles :
Couleurs relatives des intervalles

Ou, pour retrouver en plus les qualificatifs “majeur”, “mineur”, “diminué”, etc. cliquez ici pour télécharger les différentes dénominations et valeurs des intervalles en PDF (si ce n’est pas déjà fait !).

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Mi. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3- (tierce mineure),
  • 5- (quinte diminuée).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord Edim, qu’on peut aussi écrire (mais il vaut mieux éviter, voir ci-dessous).

Certains musiciens utilisent le symbole « ° » pour les TRIADES diminuées (F3-5-) alors que d’autres l’utilisent pour les TÉTRADES diminuées (F3-5-7-), ce qui est forcément source de confusion. Pour éviter toute ambiguïté, il vaut donc mieux utiliser “dim” pour les TRIADES diminuées et “dim7” ou “7dim” pour les TÉTRADES diminuées.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Sol. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5+ (quinte augmentée).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord Gaug (qu’on peut aussi écrire G+, G5+ ou G#5).

Comme tout le monde ne va pas forcément avoir la même interprétation du symbole “+”, mieux vaut privilégier les notations plus explicites, comme “aug” ou mieux encore “5+” ou “#5”, où il est clairement indiqué que c’est la quinte qui est augmentée.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Si. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7+ (septième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord BM7 (qu’on peut aussi écrire BMaj7, B7M ou encore ).

Comme tout le monde ne va pas forcément connaître le symbole “Δ” (sauf en Jazz où il est largement utilisé), mieux vaut privilégier les notations plus explicites, comme “M7” ou “Maj7”, où il est clairement indiqué que la septième est majeure.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Mib. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord Eb7 (Eb septième). Les accords septièmes sont les tétrades les plus utilisées, et on les trouve dans tous les styles. Vous les avez certainement déjà rencontrés, en particulier dans les grilles de Blues.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note La. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 2 (seconde majeure),
  • 5 (quinte juste).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord Asus2. La tierce est ici remplacée par la seconde, ce qui crée un effet “suspendu” pour l’auditeur.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Do. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3- (tierce mineure),
  • 5- (quinte diminuée),
  • 7- (septième diminuée).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord Cdim7 (C diminué septième diminuée).

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Réb. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 4 (quarte juste),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord Db7sus4. C’est un accord septième dit “suspendu”, qui n’a pas de tierce mais une quarte à la place. Voir l’article Ces mystérieux accords “sus4”.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Sol. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 6 (sixte majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord G6.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Si. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9- (neuvième mineure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord B7b9. Si la neuvième était majeure (valeur par défaut dans un accord neuvième), l’accord se noterait B9 (la septième étant sous-entendue). Ici, comme la neuvième est mineure, c’est-à-dire abaissée d’1/2 ton par rapport à la neuvième majeure, on doit l’indiquer car ne n’est pas la valeur par défaut.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Si. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7+ (septième majeure),
  • 9 (neuvième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord BM9 (qu’on peut aussi écrire BMaj9, B9M ou encore BΔ9).

Vous l’aurez compris, le terme “majeur” s’applique à la septième.

Comme tout le monde ne va pas forcément connaître le symbole “Δ” (sauf en Jazz où il est largement utilisé), mieux vaut privilégier les notations plus explicites, comme “M9” ou “Maj9”.

Si vous vous demandez pourquoi, dans le tableau, on ajoute un “+” pour préciser que la septième est majeure, alors qu’il n’y a pas de “+” pour les tierces ou neuvième majeures, c’est parce que le 7 sans “+” correspond déjà à la septième mineure.

Et pourquoi donc vous insurgerez-vous peut-être ? Parce que le 7- est déjà réservé à la septième diminuée !

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Fa. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 4 (quarte juste),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord F9sus4. C’est un accord neuvième dit “suspendu”, qui n’a pas de tierce mais une quarte à la place.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Do. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 6 (septième majeure),
  • 9 (neuvième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord C6/9 (que l’on peut aussi écrire C6add9, C6(add9) ou encore C6add9).

Pourquoi “Cadd9” et pas “C9” ? Parce que, par défaut, tout accord neuvième comme C9 inclut aussi une septième. Quand ce n’est pas le cas, il faut préciser que c’est la seule note ajoutée à l’accord et que celles qui sont habituellement sous-entendues n’y sont pas. On l’indique donc avec l’abréviation “add” (avec ou sans parenthèse, en exposant ou pas, il n’y a pas vraiment de règle). On peut aussi utiliser la mention “/9”.

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note La. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure),
  • 11 (onzième juste),
  • 13 (treizième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord A13 (A treizième).

Il ne sera pas possible de jouer les 7 notes de cet accord puisque la guitare n’a que 6 cordes. Une ou plusieurs notes seront sacrifiées (notamment la quinte) tout en conservant les notes essentielles à l’identité sonore de l’accord. En sachant aussi que les notes sacrifiées peuvent être interprétées par d’autres musiciens si l’on joue en groupe.

Deux exemples de diagrammes :

Version sans la quinte :

Forme d'accord treizième en barré avec fondamentale sur la corde n°6

Version Jazz réduite à l’essentiel :

Forme d'accord treizième Jazz

Quel nom pouvez-vous donner à l’accord formé des intervalles suivants ?

La Fondamentale est la note Sol. Les autres notes formant l’accord sont positionnées aux intervalles suivants :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7+ (septième majeure),
  • 9 (neuvième majeure),
  • 11 (onzième juste).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Afficher la réponse

C’est l’accord GM11 (qu’on peut aussi écrire GM11, GMaj11 ou encore GΔ11).

Le terme “majeur” s’applique toujours à la septième.

Comme tout le monde ne va pas forcément connaître le symbole “Δ” (sauf en Jazz où il est largement utilisé), mieux vaut privilégier les notations plus explicites, comme “M11” ou “Maj11”.

Si vous vous demandez pourquoi, dans le tableau, on ajoute un “+” pour préciser que la septième est majeure, alors qu’il n’y a pas de “+” pour les tierces ou neuvième majeures, c’est parce que le 7 sans “+” correspond déjà à la septième mineure.

Et pourquoi donc vous insurgerez-vous peut-être ? Parce que le 7- est déjà réservé à la septième diminuée !

Série n°2. Quels intervalles forment les accords d’un type donné

Répondez d’abord mentalement ou sur papier avant de regarder les réponses !

Si nécessaire, reportez-vous au tableau synthétique des intervalles :
Couleurs relatives des intervalles

Ou, pour retrouver en plus les qualificatifs “majeur”, “mineur”, “diminué”, etc. cliquez ici pour télécharger les différentes dénominations et valeurs des intervalles en PDF (si ce n’est pas déjà fait !).

Quels intervalles forment les accords du type “m7b5” ?

Afficher la réponse
Accord mineur 7 bémol 5 :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • 5- (quinte diminuée)
  • et 7 (septième mineure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Exemple : Cm7b5 (ou CØ) : DoMibSolbSib.

Quels intervalles forment les accords du type “9 (neuvième)” ?

Afficher la réponse
Accord 9 :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Exemple : C9 : DoMiSolSib.

Quels intervalles forment les accords du type “m9” ?

Afficher la réponse
Accord m9 :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Exemple : Cm9 : DoMibSolSib.

Quels intervalles forment les accords du type “7#9 (septième neuvième augmentée)” ?

Afficher la réponse
Accord 7#9 :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9+ (neuvième augmentée).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Exemple : C7#9 : DoMiSolSibRé#.

Quels intervalles forment les accords du type “madd9)” (mineur neuvième additionnée) ?

Afficher la réponse
Accord madd9 :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 9 (neuvième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Par défaut, un accord neuvième contient aussi une septième, qui est sous-entendue (c’est-à-dire présente même si elle n’est pas mentionnée dans le nom de l’accord).

Quand il n’y a pas de septième, il faut donc une notation différente. “add9” signifie “neuvième seule (donc sans septième) additionnée aux autres notes”, qui sont ici une triade mineure F, 3-, 5.

Exemple : Cadd9 ou Cm(add9) ou Cmadd9 : DoMibSol.

Quels intervalles forment les accords du type “sus4” ?

Afficher la réponse
Accord sus4 :

  • F (fondamentale),
  • 4 (quarte juste),
  • 5 (quinte juste).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Un accord sus4 ne contient donc pas de tierce mais une quarte juste à la place. Voir l’article Ces mystérieux accords “sus4”.

Exemple : Csus4 : DoFaSol.

Quels intervalles forment les accords du type “7b9 (septième neuvième mineure)” ?

Afficher la réponse
Accord 7b9 :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9- (neuvième mineure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Exemple : C7b9 : DoMiSolSibRéb.

Quels intervalles forment les accords du type “sus2” ?

Afficher la réponse
Accord sus2 :

  • F (fondamentale),
  • 2 (seconde majeure),
  • 5 (quinte juste).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Un accord sus2 ne contient donc pas de tierce mais une seconde majeure à la place.

Exemple : Csus2 : DoSol.

Quels intervalles forment les accords du type “m7” (mineur septième) ?

Afficher la réponse

Accord m7 :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Exemple : Cm7 : DoMibSolSib.

Quels intervalles forment les accords du type “add9” (majeur neuvième additionnée) ?

Afficher la réponse
Accord add9 :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 9 (neuvième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Par défaut, un accord neuvième contient aussi une septième, qui est sous-entendue (c’est-à-dire présente même si elle n’est pas mentionnée dans le nom de l’accord).

Quand il n’y a pas de septième, il faut donc une notation différente. “add9” signifie “neuvième seule (donc sans septième) additionnée aux autres notes”, qui sont ici une triade majeure F, 3, 5.

Exemple : Cadd9 : DoMiSol.

Quels intervalles forment les accords du type “m7M” (mineur septième majeure) ?

Afficher la réponse
Accord m7M :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7+ (septième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Exemple : Cm7M : DoMibSolSi.

Quels intervalles forment les accords du type “X+Δ” ?

Afficher la réponse
Accords majeurs 7 augmenté :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5+ (quinte augmentée)
  • et 7+ (septième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Exemple : C+Δ (ou C+7M, C+Maj7, CM7#5…) : DoMiSol#Si.

Quels intervalles forment les accords du type “+7” (septième quinte augmentée) ?

Afficher la réponse
Accord +7 :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5+ (quinte augmentée),
  • 7 (septième mineure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

C+7 (ou C7/5+ ou C75+) : DoMiSol#Sib.

Quels intervalles forment les accords du type “11” (onzième) ?

Afficher la réponse
Accord 11 :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure),
  • 11 (onzième juste).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Exemple : C11 : DoMiSolSibFa.

Série n°3. A quel type d’accord correspondent les intervalles représentés sur une corde

Répondez d’abord mentalement ou sur papier avant de regarder les réponses !

Pour la correspondance des couleurs, reportez-vous au tableau synthétique des intervalles :
Couleurs relatives des intervalles

Ou, pour retrouver en plus les qualificatifs “majeur”, “mineur”, “diminué”, etc. cliquez ici pour télécharger les différentes dénominations et valeurs des intervalles en PDF (si ce n’est pas déjà fait !).

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord diminué sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord diminué. Les points affichés sur la corde correspondent de gauche à droite à :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • et 5- (quinte diminuée).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Vous pouvez retrouver la valeur des intervalles en comptant le nombre de frettes entre les notes, sachant qu’une frette vaut 1/2 ton. Par exemple, entre F et 3-, il y a 3 frettes, soit 1,5 ton, ce qui correspond bien à la valeur affichée dans la première ligne du tableau.

Exemple : Cdim : DoMibSolb.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord sus4 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord sus4. Les points affichés sur la corde correspondent de gauche à droite à :

  • F (fondamentale),
  • 4 (quarte juste),
  • et 5 (quinte juste).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série.

Vous pouvez retrouver la valeur des intervalles en comptant le nombre de frettes entre les notes, sachant qu’une frette vaut 1/2 ton. Par exemple, entre F et 4, il y a 5 frettes, soit 2,5 ton, ce qui correspond bien à la valeur affichée dans la première ligne du tableau.

Exemple : Csus4 : DoFaSol.

Voir l’article Ces mystérieux accords “sus4”.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord sus2 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord sus2. Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • F (fondamentale),
  • 2 (seconde majeure),
  • et 5 (quinte juste).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Exemple : Csus2 : DoSol.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord 5+ sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord augmenté. Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • et 5+ (quinte augmentée).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Exemple : C5+ : DoMiSol#.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord Maj7 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord septième majeure. Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7+ (septième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Exemple : CMaj7 (ou CM7 ou C7M) : DoMiSolSi.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord Maj9 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord Majeur 9 (ou Majeur neuvième). Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7M (septième majeure),
  • 9 (neuvième majeure),

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Le terme “Majeure” s’applique à la septième car sinon, par défaut, elle est considérée comme mineure dans les accords enrichis (donc, pour le dire autrement, si on ne précise rien sur la septième, c’est qu’elle est mineure). La neuvième, quant à elle, est au contraire considérée par défaut comme majeure (donc pas besoin de le préciser).

Autre chose à savoir : un accord neuvième est toujours sous-entendu comme déjà septième, que la septième soit mineure (comme dans C9) ou majeure (comme ici dans CM9).

Au fait, pourquoi considère-t-on la seconde comme une neuvième (donc un enrichissement de l’accord) ? Tout simplement parce qu’on a déjà les quatre notes de la tétrade de base (F, 3, 5 et 7).

Exemple : CMaj9 (ou CM9 ou CM7/9) : DoMiSolSi.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord onzième sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord onzième. Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure),
  • 11 (onzième juste),

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Comme on a déjà les quatre notes de la tétrade de base (F, 3, 5 et 7), les autres notes sont considérées comme des enrichissements. Donc, la 2 est considérée comme 9 et la 4 est considérée comme 11.

Exemple : C11 : DoMiSolSibFa.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord 13 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord treizième. Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure),
  • 11 (onzième juste),
  • 13 (treizième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Comme on a déjà les quatre notes de la triade de base (F, 3, 5 et 7), les autres notes sont considérées comme des enrichissements.

Exemple : C13 : DoMiSolSibFaLa.

Comme ce genre d’accord comporte plus de notes que la guitare n’a de cordes, on va devoir sacrifier certaines notes. C’est souvent la quinte qui est éliminée en premier. Ensuite, ça dépend du doigté. Ce genre de simplification est très courant dans les accords Jazz. Exemple :

Accords Jazz treizième

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord m9 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord m9 (mineur neuvième). Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Le “m” dans “m9” indique le caractère mineur de la tierce.

Exemple : Cm9 : DoMibSolSib.

Dans les accords enrichis, si on ne précise rien sur la septième, c’est qu’elle est mineure. La neuvième, quant à elle, est au contraire considérée par défaut comme majeure (donc pas besoin de le préciser).

Autre chose à savoir : un accord neuvième est toujours sous-entendu comme déjà septième, que la septième soit mineure (comme dans C9 ou Cm9) ou majeure (comme dans CM9 ou CmM9).

Si vous vous demandez pourquoi on considère la 2 comme une 9 (donc un enrichissement de l’accord), c’est tout simplement parce qu’on a déjà les quatre notes de la tétrade mineure de base (F, 3-, 5 et 7).

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord m6add9 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord m6add9. Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 6 (sixte majeure),
  • 9 (neuvième majeure),

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Le “m” dans “m6” indique le caractère mineur de la tierce.

L’abréviation “add” (avec ou sans parenthèse, en exposant ou pas, il n’y a pas vraiment de règle) signifie que cette note est ajoutée à l’accord. On peut aussi utiliser la mention “/9” (m6/9).

Exemple : Cm6add9 : DoMibSolLa.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord dim7 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord dim7 (ou 7dim). Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • 3- (tierce mineure),
  • 5- (quinte diminuée),
  • 7- (septième diminuée).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Exemple : Cdim7 : DoMibSolbLa.

Certains musiciens utilisent le symbole « ° » pour les TRIADES diminuées (F3-5-) alors que d’autres l’utilisent pour les TÉTRADES diminuées (F3-5-7-), ce qui est forcément source de confusion. Pour éviter toute ambiguïté, il vaut donc mieux utiliser “dim” pour les TRIADES diminuées et “dim7” ou “7dim” pour les TÉTRADES diminuées.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord 6 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord 6 (sixième). Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 13 (sixte majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Exemple : C6 : DoMiSolLa.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord add9 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord add9. Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste)
  • 9 (neuvième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Exemple : Cadd9 ou C(add9), Cadd9 : DoMiSol.

Pourquoi “Cadd9” et pas “C9” ? Parce que, par défaut, tout accord neuvième comme C9 inclut aussi une septième. Quand ce n’est pas le cas, il faut préciser que c’est la seule note ajoutée à l’accord et que celles qui sont habituellement sous-entendues n’y sont pas. On l’indique donc avec l’abréviation “add” (avec ou sans parenthèse, en exposant ou pas, il n’y a pas vraiment de règle). On peut aussi utiliser la mention “/9”.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord m7b5 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord m7b5. Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • 3- (tierce mineure),
  • 5- (quinte diminuée),
  • 7 (septième mineure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Exemple : Cm7b5 (ou ) : DoMibSolbSib.

Comme tout le monde ne va pas forcément connaître le symbole “Ø”, mieux vaut privilégier les notations plus explicites, comme “m7b5”.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord m7M sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord m7M (mineur septième majeure). Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7+ (septième majeure).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

C’est un accord mineur car sa tierce est mineure, ce qui est indiqué par le “m”.

“Septième majeure” indique clairement que le terme “majeure” s’applique à la septième.

Exemple : Cm7M (ou Cm7Maj, CmM7, CmΔ) : DoMibSolSi.

A quel type d’accord correspondent les intervalles suivants ?

Accord m11 sur une corde

Afficher la réponse
Ces intervalles forment un accord m11 (onzième). Les points affichés sur la corde correspondent à :

  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure),
  • 11 (onzième juste).

Ces chiffres font référence au tableau rappelé au début de cette série. La valeur des intervalles figure sur la première ligne du tableau (retrouvez ces valeurs en comptant le nombre de frettes entre les notes ci-dessus).

Le terme “mineure” s’applique à la tierce. C’est elle qui détermine si un accord est majeur (tierce majeure) ou mineur (tierce mineure).

Un accord onzième, qu’il soit mineur ou majeur, est toujours sous-entendu comme déjà septième et neuvième. S’il n’y a pas ces deux notes, alors on écrira “madd11” pour préciser que c’est la seule note ajoutée à la triade de base et que celles qui sont habituellement sous-entendues n’y sont pas.

Pourquoi considère-t-on la 2 comme une 9 et la 4 comme une 11 (donc comme des enrichissements de l’accord) ? Tout simplement parce qu’on a déjà les quatre notes de la tétrade de base (F, 3, 5 et 7).

Exemple : Cm11 : DoMibSolSibFa.

Série n°4. A quel type d’accord correspond un diagramme donné

Répondez d’abord mentalement ou sur papier avant de regarder les réponses !

Pour la correspondance des couleurs, reportez-vous au tableau déjà vu :
Couleurs relatives des intervalles

Ou, pour retrouver en plus les qualificatifs “majeur”, “mineur”, “diminué”, etc. cliquez ici pour télécharger les différentes dénominations et valeurs des intervalles en PDF (si ce n’est pas déjà fait !).

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord augmenté

C’est un accord augmenté, formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • et 5+ (quinte augmentée).

Exemple : Caug (ou C+) : DoMiSol#.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord à deviner

Afficher la réponse
C’est un accords septième (X7) composé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • et 7 (septième mineure).

Exemple : C7 : DoMiSolSib.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord majeur 7

C’est un accord majeur 7 (ou septième majeure), formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7+ (septième majeure).

Exemple : CMaj7 (ou CM7 ou C7M) : DoMiSolSi.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord onzième

C’est un accord onzième, formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure),
  • 11 (onzième juste).

Exemple : C11 : DoMiSolSibFa.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord 13 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord treizième

C’est un accord treizième, théoriquement formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9 (neuvième majeure),
  • 11 (onzième juste),
  • 13 (treizième majeure).

Exemple : C13 : DoMiSolSibFaLa.

Mais celui-ci est une version simplifiée, très utilisée en Jazz, où seules certaines notes sont conservées.

Du coup, si l’on ne tenait compte que des notes réellement présentes dans ce diagramme, on pourrait aussi y voir un accord 7add13 (accord septième avec treizième additionnée). Et avec la quinte “sacrifiée” :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 13 (treizième majeure).

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord m7 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord m7

C’est un accord m7 (mineur septième), formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure).

Le “m” de mineur dans le nom de l’accord découle du caractère mineur de la tierce et non de la septième. La septième est considérée comme mineure par défaut et n’est donc pas mentionnée comme telle dans le nom des accords.

Exemple : Cm7 : DoMibSolSib.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord +M7 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord augmenté septième majeure

C’est un accord +M7 (augmenté septième majeure), formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5+ (quinte augmentée),
  • 7+ (septième majeure).

Exemple : C+M7 (ou CaugM7, C+Maj7, C+Δ) : DoMiSol#Si.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord 7sus4 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord 7sus4

C’est un accord 7sus4, formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 4 (quarte juste),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure).

C’est un accord dit “suspendu”, où la tierce est remplacée par la quarte. Voir l’article Ces mystérieux accords “sus4”.

Exemple : C7sus4 : DoFaSolSib.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord dim7 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord dim7

C’est un accord dim7, formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • 5- (quinte diminuée),
  • 7- (septième diminuée).

Exemple : Cdim7 : DoMibSolbLa.

Certains musiciens utilisent le symbole « ° » pour les TRIADES diminuées (F3-5-) alors que d’autres l’utilisent pour les TÉTRADES diminuées (F3-5-7-), ce qui est forcément source de confusion. Pour éviter toute ambiguïté, il vaut donc mieux utiliser “dim” pour les TRIADES diminuées et “dim7” ou “7dim” pour les TÉTRADES diminuées.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord m6 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord m6

C’est un accord m6 (mineur sixième), formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3- (tierce mineure),
  • 5 (quinte juste),
  • 6 (sixte majeure).

Exemple : Cm6 : DoMibSolLa.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord 6/9 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord 6/9

C’est un accord 6/9 (sixième avec neuvième additionnée), formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 6 (sixte majeure),
  • 9 (neuvième majeure).

Dans ce diagramme, la quinte a été “sacrifiée”, comme c’est souvent le cas dans les accords Jazz.

Exemple : C6/9 ou C6add9, C6(add9), C6add9 : DoMiSolLa.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord M9 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord M9

C’est un accord M9 (neuvième septième majeure), formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7+ (septième majeure),
  • 9 (neuvième majeure).

Le “M” qui signifie “majeure” correspond à la septième qui, sans cette précision, serait par défaut considérée comme mineure.

Dans ce diagramme, la quinte a été “sacrifiée”, comme c’est souvent le cas dans les accords Jazz.

Exemple : CM9 (ou CMaj9, CM7/9, CΔ9) : DoMiSolSi.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord 7b9 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord 7b9

C’est un accord 7b9, formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7 (septième mineure),
  • 9- (neuvième mineure).

Le “b” de “bémol” correspond à la neuvième, qui est mineure c’est-à-dire abaissée d’1/2 ton par rapport à la neuvième majeure.

Dans ce diagramme, la quinte a été “sacrifiée”, comme c’est souvent le cas dans les accords Jazz.

Exemple : C7b9 : DoMiSolSib.

A quel type d’accord correspond ce diagramme ?

Forme d'accord M13 à deviner

Afficher la réponse

Forme d'accord M13

C’est un accord M13 (treizième septième majeure), formé des intervalles suivants :

  • F (fondamentale),
  • 3 (tierce majeure),
  • 5 (quinte juste),
  • 7+ (septième majeure),
  • 9 (neuvième majeure),
  • 11 (onzième juste),
  • 13 (treizième majeure).

Exemple : CM13 : DoMiSolSiFaLa.

Comme ce genre d’accord à 7 sons comporte plus de notes que la guitare n’a de cordes, on va devoir en sacrifier certaines. C’est souvent la quinte qui est éliminée en premier. Ensuite, ça dépend du doigté. Ce genre de simplification est très courant dans les accords Jazz comme le montre cet exemple, où seules les notes vraiment essentielles à la sonorité de l’accord sont conservées.

Série n°5. Dans quelle case doit-on placer un diagramme pour jouer un accord donné

Répondez d’abord mentalement ou sur papier avant de regarder les réponses !

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un A+ ?

Forme d'accord augmenté

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale A avec la note La sur la corde n°1 (et donc la n°4 aussi puisque la fondamentale est en double dans ce diagramme).

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note La sur la corde n°1. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note La se trouve en case 5 sur la corde n°1 (ou en case 17). Vous jouerez donc un A+ (ou A5+, A#5) en démarrant le diagramme dans les cases 5 ou 17.

Et vous pouvez vérifier qu’on retrouvera aussi La en case 7 (ou 19) sur la corde n°4.

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un DM7 ?

Forme d'accord M7

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale D avec la note sur la corde n°5.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note sur la corde n°5. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note se trouve en case 5 sur la corde n°5 (ou en case 17). Vous jouerez donc un DM7 (ou Dmaj7 ou D7M ou encore DΔ) en démarrant le diagramme dans les cases 5 ou 17.

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un Bb7 ?

Forme d'accord septième barrée de E7

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale Bb avec la note Sib sur les cordes n°1 et n°6, au choix.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note Sib sur la corde n°6 (et donc la n°1). Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note Sib, qui est aussi La#, se trouve en case 6 sur les corde n°1 et n°6 (ou en case 19). Il n’y a pas de cercles pour les notes altérées (dièses ou bémols) pour alléger le schéma mais elles sont bien aussi importantes que les autres !

Vous jouerez donc un Bb7 en démarrant le diagramme dans les cases 6 (ou 19).

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un C11 ?

Forme d'accord onzième

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale C avec la note Do sur la corde n°6.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note Do sur la corde n°6. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note Do se trouve en case 8 sur la corde n°6 (ou en case 20). Vous jouerez donc un C11 en démarrant le diagramme dans les cases 8 ou 20.

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un F#13 ?

Forme d'accord treizième Jazz

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale F# avec la note Fa# sur la corde n°6.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note Fa# sur la corde n°6. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note Fa# se trouve en case 2 sur la corde n°6 (ou en case 14). Il n’y a pas de cercles pour les notes altérées (dièses ou bémols) pour alléger le schéma mais elles sont bien aussi importantes que les autres ! Vous jouerez donc un F#13 en démarrant le diagramme dans les cases 2 ou 14.

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un Em7 ?

Forme d'accord m7

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale E avec la note Mi sur la corde n°4 (corde de Ré).

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note Mi sur la corde n°4. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note Mi se trouve en case 2 sur la corde n°4 (ou en case 14). Vous jouerez donc un Em7 en démarrant le diagramme dans les cases 2 ou 14.

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un DM7#5 ?

Forme d'accord M7#5

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale D avec la note sur la corde n°5.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note sur la corde n°5. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note se trouve en case 5 sur la corde n°5 (ou en case 17). Vous jouerez donc un DM7#5 en démarrant le diagramme dans les cases 5 ou 17.

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un B7sus4 ?

Forme d'accord 7sus4

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale B avec la note Si sur la corde n°5.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note Si sur la corde n°5. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note Si se trouve en case 2 sur la corde n°5 (ou en case 14). Vous jouerez donc un B7sus4 en démarrant le diagramme dans les cases 2 ou 14.

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un Fdim7 ?

Forme d'accord dim7

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale F avec la note Fa sur la corde n°4.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note Fa sur la corde n°4. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note Fa se trouve en case 3 sur la corde n°4 (ou en case 15). Vous jouerez donc un Fdim7 en démarrant le diagramme dans les cases 3 ou 15.

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un Gm6 ?

Forme d'accord m6

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale G avec la note Sol sur la corde n°4.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note Sol sur la corde n°4. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note Sol se trouve en case 5 sur la corde n°4 (ou en case 17). Vous jouerez donc un Gm6 en démarrant le diagramme dans les cases 5 ou 17.

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un C6/9 ?

Forme d'accord 6/9

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale C avec la note Do sur la corde n°5.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note Do sur la corde n°5. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note Do se trouve en case 3 sur la corde n°5 (ou en case 15). Par ailleurs, cette fois, la fondamentale de l’accord n’est pas dans la première case de l’accord mais dans la seconde. Il faudra en tenir compte pour placer l’accord sur le manche. Vous jouerez donc un C6/9 en démarrant le diagramme dans les cases 2 ou 14 (et non 3 ou 15).

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un EM9 ?

Forme d'accord M9

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale E avec la note Mi sur la corde n°5.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note Mi sur la corde n°5. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

La note Mi se trouve en case 7 sur la corde n°7 (ou en case 19). Par ailleurs, cette fois encore, la fondamentale de l’accord n’est pas dans la première case de l’accord mais dans la seconde. Il faudra en tenir compte pour placer l’accord sur le manche. Vous jouerez donc un EM9 en démarrant le diagramme dans les cases 6 ou 18 (et non 7 ou 19).

Dans quelle case doit-on placer ce diagramme pour jouer un C#7b9 ?

Forme d'accord 7b9

Afficher la réponse
Il faut faire coïncider la fondamentale C# avec la note Do# sur la corde n°5.

Pour cela, il faut connaître les notes sur le manche et savoir dans quelle case on trouve la note C# sur la corde n°5. Si vous ne savez pas, regardez sur ce schéma du manche :
Couleurs des notes sur le manche de la guitare

Les notes altérées (dièses/bémols) ne sont pas affichées sur le manche uniquement pour alléger celui-ci. Mais elles ne sont pas moins importantes que les autres !

La note Do# se trouve en case 4 sur la corde n°5 (ou en case 16). Par ailleurs, comme dans les exemples précédents, la fondamentale de l’accord n’est pas dans la première case de l’accord mais dans la seconde. Il faudra en tenir compte pour placer l’accord sur le manche. Vous jouerez donc un C#7b9 en démarrant le diagramme dans les cases 3 ou 15 (et non 4 ou 16).

Si vous n’êtes pas satisfait(e) de vos résultats…

Si vous n’êtes pas satisfait(e) de vos résultats, voici quelques cours et dictionnaires qui pourront vous aider à progresser…

Le cours dédié à la construction et à la notation des accords.
Un outil ultra synthétique pour retrouver 100% des accords possibles à la guitare et leur placement sur le manche.
Le dictionnaire des accords essentiels. Parfait quand on débute ou quand on est pressé.
Le dictionnaire d’accord universel : toutes les notes des principaux accords sur la totalité du manche et dans les 12 tonalités. Soit 12 schémas de manche pour chaque accord.
Le cours de référence pour mémoriser les notes sur le manche de la guitare.
Le cours de référence pour une maîtrise avancée des intervalles sur le manche.
Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !
Et si vous nous donniez VOTRE AVIS SUR CET ARTICLE ?
En plus de nous faire très plaisir, vos retours nous aident beaucoup à améliorer le site ?
Les commentaires sont faits pour ça... Merci !
(cliquez sur la flèche pour aller directement aux commentaires)
Profitez-en aussi pour nous dire
QUEL(S) SUJET(S) VOUS AIMERIEZ QUE NOUS ABORDIONS DANS LES PROCHAINS ARTICLES.
Et si vous nous donniez votre avis sur cet article ?
Guitares, matos ou accessoires : faites-vous plaisir sans vous ruiner !Offrez-vous la guitare de vos rêves !

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité