La substitution tritonique

La substitution tritonique

La substitution tritonique est très souvent utilisée, particulièrement en Jazz, pour remplacer des accords de septième de dominante (de la forme X7).

L’accord X7 (degré V) crée naturellement une certaine tension dans la grille du fait de sa tendance à résoudre sur le degré I.

La substitution tritonique permet d’ajouter encore un peu plus de tension sur cet accord et de produire une sympathique descente chromatique sur les basses.

Cet article vous permettra :

  • de comprendre et utiliser la substitution tritonique,
  • de l’aborder sous un autre angle avec l’outil « cercle des quinte »

C’est vrai que, quand on ne connaît pas, « substitution tritonique », ça sonne un peu ésotérique ! Mais n’ayez pas peur, c’est plus facile à apprendre et à appliquer que ça en a l’air. Avec un peu d’habitude, ça deviendra quasiment automatique.

Le mieux, c’est de l’illustrer par un exemple.

Exemple en Do majeur

Prenons un enchainement iiVI en Do majeur. Les accords correspondants sont Dm7, G7 et CM7.

Vous ne savez pas d’où viennent ces accords ? Ils sont tout simplement issus du tableau d’harmonisation de la gamme majeure reproduit ci-dessous (ligne « Do ») :

La substitution tritonique - Harmonisation de la gamme majeure

Pour un tableau encore plus top, téléchargez gratuitement le « super tableau d’harmonisation de la gamme majeure » !

Pour un son plus Jazz, vous pouvez enrichir les accords. Par exemple : Dm9G7b13CM9 :

La substitution tritonique - Cadence Dm9 - G7b13 - CM9
Pour ne pas jouer les cordes représentées par une « X », vous pouvez les effleurer avec le doigt voisin pour les étouffer. Par exemple, pour G7b13, l’index qui joue la fondamentale sur la corde de Mi grave effleurera la corde de La juste en dessous pour l’empêcher de sonner.

N.B. Si ces formes d’accords ne vous sont pas familières, sachez qu’il y aura prochainement un cours sur les accords Jazz.

La substitution tritonique consiste à remplacer le degré V par le degré bII (« bémol II »).

En Do, ça donnera donc : Dm9Db9CM9 :

La substitution tritonique - Cadence Dm9 - Db9 - CM9

Pourquoi peut-on substituer le degré V par le degré bII ?

Il est temps de répondre à cette question que vous vous posez certainement tous les matins au petit déjeuner !

Comparez les deux diagrammes :

La substitution tritonique - Comparaison G7b13 et Db9

Que remarquez-vous ? Ils ont les mêmes notes significatives qui, pour un accord de type X7, sont la tierce majeure et la septième.

En plus, ici, on s’est offert la même note comme enrichissement ; vous pouvez vérifier sur le schéma ci-dessus que la treizième bémol de G est aussi la neuvième de Db, à savoir un Mib.

Les sonorités de ces deux accords seront donc assez proches.

Comparez la sonorité des deux enchainements en les jouant maintenant sur votre guitare…

Avec le degré bII, la séquence sonne plus « fluide » du fait de la descente chromatique de la basse, de D à Db plutôt que de D à G. Et ça, les jazzmen adorent !

Quand utiliser la substitution tritonique ?

Vous pouvez utiliser la substitution tritonique à chaque fois qu’un degré V résoud sur le degré I.

Et cela aussi bien pour l’accompagnement que pour l’impro. Par exemple, toujours en Do majeur, au lieu d’improviser avec un arpège de G7 vous pourrez jouer un arpège de Db7.

A ce propos, nous sommes en train de vous préparer un cours sur l’improvisation avec les arpèges !

C’est utilisé par de nombreux musiciens, et pas seulement dans la cadence iiVI.

Mais c’est vrai que ça sonne particulièrement bien avec la cadence iiVI (ou simplement la cadence VI), du fait de la progression chromatique à la basse que cela implique (en Do majeur : Ré-Réb-Do).

Par contre, cela ne sonnera pas aussi bien sur des cadences iiV ou, plus généralement, sur des accords X7 ne résolvant pas sur le degré I.

Bon, c’est bien beau tout ça, mais quel rapport avec les tritons ?

La substitution tritonique - Triton batracien

Mais non, ce n’est pas le batracien !

« Triton » cela veut dire « 3 tons ». Dans la substitution tritonique, on remplace l’accord X7 par l’accord X7 situé 3 tons au-dessus ou… au-dessous : en effet, cet intervalle de 3 tons est « spécial » car il divise l’octave en deux parties égales : par conséquent, on retrouve la même note située à un triton au-dessus ou un triton au-dessous d’une autre note.

Au lieu de compter 3 tons (6 frettes sur la guitare) vous pouvez aussi utiliser l’astuce suivante : ajoutez un demi-ton au degré I vers lequel résoud le degré V. Par exemple, en Do majeur, Db est bien un demi-on au-dessus de C.

Et si vous avez un doute, vous pouvez toujours vérifier avec l’outil cercle des quintes…

Cet article vous semble utile ? Alors, parlez-en à vos amis !

La substitution tritonique illustrée par le cercle des quintes

Si vous intéressez au Jazz, vous savez déjà que les progressions par quartes (mais on entend plus souvent dire par quintes descendantes, ce qui revient au même) sont très souvent utilisées, en particulier dans le Jazz.

La progression viiiiiviiiVI en est un exemple typique, où l’on voit clairement la « remontée » du cercle des quintes dans le sens des quartes :

La substitution tritonique - cercle des quintes, progression par quarte

Mais si on en fait trop souvent usage, c’est comme pour tout : ça finit par devenir prévisible et donc ennuyeux. C’est pour cela qu’on a inventé différentes méthodes de substitution.

La substitution tritonique en est un exemple très largement utilisé…

On a vu plus haut que le triton (3 tons) était un intervalle symétrique, partageant l’octave (6 tons) en deux parties égales. Rien d’étonnant, alors, qu’il corresponde au diamètre du cercle des quintes, puisque le cercle représente une octave (mais dans le désordre).

Vérifions-le avec la progression iiVI en Do majeur. On voit immédiatement que la note diamétralement opposée à G est bien Db :

La substitution tritonique - triton de G7 sur le cercle des quintes

Le cercle confirme donc que Db7 peut être utilisé comme substitution tritonique de G7.

Pour résumer, il y a au moins 3 façon de trouver le triton d’un accord V7 (ou de ses dérivés enrichis) :

  • en ajoutant 3 tons (6 cases sur la guitare) à la fondamentale de l’accord à remplacer,
  • en ajoutant 1/2 ton à la fondamentale de l’accord du degré I vers lequel se résoud le degré V,
  • ou, via le cercle des quintes, en prenant l’accord dont la fondamentale est séparée d’un diamètre de l’accord à remplacer.

Exercice

Prenez la suite d’accords Bm7E7AM7. Par quel accord pouvez-vous remplacer E7 avec la substitution tritonique ?

Réponse : Bb7 (que vous pouvez bien sûr jouer tel quel ou après l’avoir altéré ou enrichi de différentes façons).

On peut le trouver en :

  • ajoutant 3 tons (6 cases sur la guitare) à la fondamentale de l’accord à remplacer : il y a bien 6 frettes entre E et Bb sur la guitare ;
  • ajoutant 1/2 ton à la fondamentale de l’accord du degré I : A + 1/2 ton = Bb ;
  • ou, via le cercle des quintes, en prenant l’accord dont la fondamentale est séparée d’un triton (donc d’un diamètre) de l’accord à remplacer :

La substitution tritonique - triton de E7 sur le cercle des quintes

L’outil cercle des quintes est un vrai couteau suisse qui permet de trouver instantanément une foule d’autres informations.
3 Commentaires
  1. Jean Michel 2 semaines Il y a

    Merci beaucoup pour votre réponse, je plonge à pieds joints dans vos explications 😉

    très cordialement

    Jean Michel

  2. Jean Michel 2 semaines Il y a

    Merci à vous, super enrichissant pour un béotien comme moi. Je trouve l’accord Db9 beaucoup plus « harmonieux » que le G7b13, c’est une question d’oreille ou y a-t’il une explication logique ?

    • Auteur
      Guitare-et-couleurs 2 semaines Il y a

      Merci Jean-Michel.
      Une explication possible à votre perception, c’est le côté plus subtil de la descente chromatique de la basse : Ré-Réb-Do plutôt que Ré-Sol-Do.
      C’est sans doute pour cela que la substitution tritonique est souvent utilisée.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi
Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « La guitare facile grâce aux couleurs ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Pin It on Pinterest

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account