Effet percussif au médiator : pour donner du punch à une rythmique
Il y a différentes façons de produire un effet percussif à la guitare, en frappant la caisse ou les cordes.

Dans cet article, vous allez apprendre à produire un son percussif (“schlak”) en étouffant le coup de médiator avec la paume de la main (la partie charnue à l’opposé du pouce).

En voici un exemple sonore :

Cet effet est aussi simple qu’efficace pour donner du punch à une rythmique trop basique ou trop répétitive.

Enfin, pas tout à fait aussi simple que ça à réaliser : il y a quand même un coup à prendre, qui peut vous demander un peu de temps. Mais c’est un excellent investissement, car ce type d’effet est très souvent utilisé.

Nous avons sélectionné deux vidéos très pédagogiques. Faites les exercices proposés et le “schlak” à la guitare n’aura plus de secret pour vous !

N.B. Vous trouverez un récapitulatif des points à retenir à la suite des vidéos.

Tutoriel par Eric Legaud

Tutoriel par Lazy Dalagan

Les points à retenir

La paume de la main, plus précisément la tranche de la main à l’opposé du pouce (éminence hypothénar) va bloquer les cordes en même temps que le médiator les attaque. Pour que ça fonctionne, il faut vraiment que ces deux mouvements soient simultanés.

La main doit être plutôt ouverte.

Elle ne doit pas être parallèle aux cordes, sinon vous aurez du mal à toutes les bloquer : elle doit donc plutôt tendre vers la perpendicularité.

Il n’y a pas besoin de forcer, de donner un à-coup. Le geste doit être tranquille, naturel, dans la continuité du reste de la rythmique. Veiller à ne pas jouer en avance sur le temps.

Pour un son plus “optimal”, grattez plutôt au premier tiers de la rosace (en partant du chevalet), même s’il n’y a pas de règle en ce domaine.

Vous pouvez jouer sur votre dynamique d’attaque pour adapter le son produit à ce que vous recherchez.

L’angle d’attaque est plus réduit que lors d’un battement normal, mais ça suffit pour aller du Mi grave au Mi aigu.

 

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité