A quoi ça sert de connaître la tonalité d’un morceau ?

Un extrait de ce cours sur la composition vous donnera une définition de la tonalité :

« On peut dire de façon schématique que la tonalité est formée d’un ensemble de notes qui se rattachent à une même gamme, mais dans un ordre libre. Chaque tonalité porte le nom de sa gamme de référence. Par exemple, la tonalité de Ré majeur fait entendre les notes Ré, Mi, Fa#, Sol, La,Si et Do#. »

Connaître la tonalité d’un morceau ne sert pas à grand chose si vous jouez seul : vous jouez dans une tonalité parce qu’elle vous fait plaisir, parce qu’elle convient à votre voix ou … parce que c’est la plus facile à jouer pour vous !

Mais quand vous jouez à plusieurs (c’est habituellement pour ça qu’on apprend un instrument !), connaître la tonalité d’un morceau est indispensable pour savoir comment le jouer pour être en harmonie avec les autres. C’est un peu comme parler la même langue.

Il faudra souvent trouver une tonalité qui convienne à tous, et en particulier à la tessiture du chanteur.

Par exemple, la tonalité de Do a pour tonique la note Do. Mais si pour une raison quelconque vous devez jouer en tonalité de La, alors vous déplacez simplement votre jeu de façon à ce que la tonique de la gamme utilisée ne soit plus un Do mais un La.

Les couleurs absolues et relatives peuvent vous faciliter la tâche quand vous devez changer de tonalité. Comme la tonique donne son nom à la tonalité, et que celle-ci saute aux yeux grâce aux couleurs relatives (elle est toujours de couleur noire), vous n’avez pas de mal à déplacer un motif de gammes sur le manche pour positionner sa tonique sur la note correspondant à la tonalité choisie.

Même chose pour un accord et pour tout autre ensemble de notes.

C’est l’une des applications les plus utilisées de ce système de couleurs.

Voyez par exemple ce motif de la gamme blues (motif n°1) :

motif-1-blues.png

Si vous positionnez sa tonique, en noir, en case 3, elle correspondra à la note Sol : vous jouerez donc « en Sol ». Si vous la déplacez en case 5, toutes les notes en noir deviendront des La et vous jouerez cette fois « en La ».


Les deux systèmes de couleurs absolues et relativesPour en savoir plus sur les couleurs « absolues » et « relatives », reportez-vous à l’ebook gratuit Présentation des deux systèmes de couleurs.

 


Mémorisez facilement les notes sur le manche de la guitarePour savoir où placer vos motifs, accords, et autres riffs sur le manche de la guitare, il faut bien sûr connaître le nom des notes, au moins sur les 3 cordes graves. Les redoutables moyens mnémotechniques (ainsi que les planches en couleurs) proposés dans « Le manche de la guitare facile grâce aux couleurs » vont fortement vous y aider !

 
 

Parlez-en à vos amis !
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi
Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « Et la théorie devint plaisir ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account