Backing Track (Accompagnement) pour Improviser sur une Ballade Pop en Si mineur

Voici une grille sympa, une ballade pop en Si mineur, pour vous entraîner à improviser. Elle dure environ 15 minutes, ce qui vous laisse le temps de tester quelques idées ! Pour savoir quelles notes jouer, vous trouverez quelques suggestions dans la suite de l’article.

Niveau requis: plus tout à fait débutant
Accessible aux débutants

Si vous êtes « 100% débutant », il vous manquera certainement des notions de base, comme comprendre une grille d’accords, connaître la différence entre un accord majeur et un accord mineur, avoir une idée de ce qu’est une gamme… Mais vous devriez y arriver malgré tout avec les explications de cette page.

Petit rappel si nécessaire. Les accords sont en général représentés par des lettres (notation anglo-saxonne). Si vous ne connaissez pas cette notation, voici un tableau d’équivalence :
Equivalence notation française et notation anglo-saxonne

La grille d’accords

Les habitués reconnaîtront la feuille d’accords de Band-in-a-Box. Normal, c’est avec ce logiciel que la vidéo a été réalisée (puis complétée avec un logiciel de montage vidéo).
La grille comporte trois zones :

  • La première ligne (mesures 1 à 4) correspond à l’intro du morceau.
  • Les deux lignes suivantes (mesures 5 à 12) correspondent à l’accompagnement qui va se répéter en boucle pendant environ 15 min, afin de vous laisser le temps de trouver des idées sans avoir à relancer la lecture.
  • La dernière ligne correspond à la fin du morceau.

Accompagnement (backtrack) sur une Grille Ballade Pop en Si mineur accessible aux Débutants

Les traits de couleur indiquent à quel degré de la gamme mineure correspond chaque accord. Nous verrons plus bas que cela peut vous aider à choisir plus consciemment les notes que vous allez jouer sur un accord donné.

Si vous ne connaissez pas la notion de degré, lisez l’article L’harmonisation de la Gamme Majeure expliquée aux Guitaristes Débutants. Mais sinon, ne vous tracassez pas, cela ne vous empêchera pas de vous lancer dans l’improvisation en suivant les conseils de cet article !

Quelles notes jouer ?

Si vous vous intéressez un peu à l’improvisation, vous savez sans doute déjà que la gamme préférée des guitaristes, c’est la gamme pentatonique mineure, qui ne comporte que 5 notes (penta = 5).

Cette gamme va sonner quasiment à tous les coups, ce qui explique son succès. L’article 2 schémas pour comprendre pourquoi les gammes pentatoniques sont si faciles à utiliser vous explique pourquoi.

C’est donc cette gamme que vous pouvez utiliser, tout en vous sentant libre d’y ajouter des notes supplémentaires à la volée si ça vous tente, par exemple des notes de la gamme mineure naturelle qui n’est autre que la pentatonique mineure avec deux notes en plus :

Gamme pentatonique mineure

Gamme mineure naturelle

Comme vous pouvez le voir sur les schémas ci-dessus, les deux notes qui les différencient sont la seconde majeure et la sixte mineure. Vous pourriez par exemple tester la sixte mineure (qui ici est Sol) quand la grille jouera Gmaj7. Elle est juste à droite de la quinte.

Vous ne comprenez pas les termes « Tonique », « Tierce », etc. ? Alors, lisez des articles traitant des intervalles. En voici deux particulièrement intéressants car ils vous permettent de relier cette théorie directement au manche de la guitare :

Sinon, il est facile de déduire quelques piste par une approche théorique. Prenons simplement un exemple : si, sur un accord donné, vous jouez la fondamentale de cet accord (c’est-à-dire la note qui lui donne son nom), cela va forcément bien sonner. Par exemple, jouer la note Si sur Bm ou Mi sur Em marchera forcément (il ne faut pas non plus faire que ça, sinon votre impro deviendra plate et ennuyeuse !).

Et avec les traits de couleur sous les accords de la grille, il est facile de trouver cette note, puisqu’elle aura la même couleur sur les schémas de la gamme que vous trouverez plus bas !

Pour ceux qui ne le sauraient pas, les degrés d’une gamme sont les accords que l’on forme avec ses notes. Par exemple, pour former le premier degré, on prend la première note de la gamme (dite « tonique », ici c’est Si) et on y ajoute d’autre notes de cette gamme pour former un accord Bm, Bm7 ou d’autres variantes. Pour former le second degré, on prend la deuxième note de la gamme (dite « seconde », ici c’est Do#, non utilisé dans la grille) et on y ajoute d’autre notes de cette gamme pour former l’accord C#b5, C#m7b5, etc.

Expliquer pourquoi le premier est « m7 » et le second « m7b5 » sortirait du cadre de cet article. Voici simplement un récapitulatif des degrés de la gamme mineure naturelle :

Les degrés de la gamme mineure naturelle

Ainsi, grâce aux traits de couleurs sous les accords de la grille, vous savez immédiatement que (les degrés mineurs sont indiqués en minuscule) :

  • Bm correspond au degré i (logique, puisque c’est la tonalité du morceau).
  • Dmaj7 (qu’on écrit aussi DM7 ou D7M) correspond au degré III.
  • Em (ou ses variantes Em7 et Em6/F#) correspondent au degré iv.
  • F# (ou ses variantes F#7 et F#7b9) correspondent au degré v, avec une particularité ici : il est transformé en accord majeur. Les grilles mineures dont tout ou partie des accords mineurs sont transformés en accords majeurs sont fréquentes.
  • Gmaj7 (ou GM7 ou G7M) correspond au degré VI.
  • et enfin A correspond au degré VII.

Essayez de jouer plutôt les notes de la gamme sur le degré de la couleur correspondante et vous constaterez qu’elles sonnent plutôt bien. Encore une fois, sans ne faire que ça pour éviter l’ennui. C’est juste une option parmi bien d’autre de trouver une note qui sonnera bien sur un accord donné.

Ou alors, laissez tourner la gamme longuement et vous constaterez que vous avez souvent tendance à jouer ces notes à ces moments-là.

D’ailleurs, pour ceux qui ne veulent pas trop réfléchir, à force de jouer la gamme sur cette grille, votre oreille vous guidera vers les notes qui sonneront vraiment bien sur un accord donné. Pour cela, il faut être à l’écoute et mémoriser ce qui « fonctionne » ou pas. Et si vous voulez ajouter d’autres notes sans vous prendre la tête, lisez l’article Comment enrichir vos improvisations SANS apprendre de nouvelles gammes.
L’utilisation des arpèges peut également être un plus pour enrichir votre impro, en soulignant mieux chacun des accords de la grille.

Le schéma de la gamme sur la totalité du manche

Voici un schéma de la gamme de Si mineur pentatonique sur l’ensemble du manche. En jouant les notes de cette gamme, vous pourrez facilement improviser sur la grille en Si mineur proposée dans cet article :

La gamme de Si mineur pentatonique

Pour avoir sous la main les schémas de gammes sur le manche, vous pouvez utiliser les fiches pratiques « Les Principales Gammes dans les 12 Tonalités ».

Les motifs de la gamme mineure pentatonique

Si vous n’êtes pas trop débutant(e), vous savez sans doute que l’on a l’habitude de découper la gamme en zones plus faciles à appréhender, qui n’utilisent ici pas plus de deux doigts par corde.

L’avantage, c’est qu’on les apprend facilement, surtout les formes les plus simples, comme les motifs 1 et 5. L’inconvénient, c’est qu’on peut avoir tendance à s’enfermer dedans.

Il faudra donc penser à dépasser le cadre des motifs dès qu’ils seront maîtrisés. Il y a différentes méthodes pour y parvenir (voir notre cours sur l’improvisation avec les gammes pentatoniques), mais on ne peut pas tout aborder dans un seul article !

Les 5 motifs de la pentatonique mineure

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !

Où positionner un motif sur le manche ?

Il faut que les ronds noirs (tonique) correspondent à la note Si sur le manche. Et si vous ne connaissez pas le nom des notes sur le manche, il vous suffit de regarder le schéma de la gamme sur le manche complet (voir ci-dessus).

Par exemple, il est facile de voir que le motif n°1 démarre en case 7, le motif n°2 en case 9, le motif n°3 en cases 0 ou 12, etc.

Pour avoir sous la main les motifs de gammes, vous pouvez utiliser les fiches pratiques « Structure et Positions de Jeu des Principales Gammes ».

Quelques conseils

Commencez par vous imprégner du rythme : suivez-le avec le pied, par exemple.

Entendez bien les changements d’accord : il y en a peu, ils sont simples et vous les retiendrez donc facilement.

Amusez-vous à jouer la gamme dans toutes les directions : de gauche à droite et inversement, de haut en bas, en diagonale… Dans un premier temps, ne vous occupez-pas de ce qui serait bien ou pas bien : soyez comme un enfant qui explore.

Ensuite, essayez d’explorer plus spécialement l’un des 5 motifs mentionnés ci-dessus. Puis le motif voisin. Et ainsi de suite.

Quand les motifs vous semblent plus familiers, entraînez-vous à passer de l’un à l’autre.

A partir du moment où la « géographie » des notes vous demande moins d’attention qu’au début, vous pouvez passer à une écoute plus attentive des notes que vous jouez. Vous allez sans doute remarquer que certaines notes sonnent mieux que d’autres selon les moment où vous les jouez.

Ensuite vous pouvez aller plus loin en jouant, de temps en temps, deux notes à la fois… puis trois… c’est-à-dire des accords composés des notes de la gamme. Ce qui va marcher à tous les coups, c’est de choisir des notes de l’accord de la grille en train d’être joué.

Entraînez-vous des heures et des heures ! Laissez l’accompagnement tourner et laissez vos doigts trouver de courts motifs mélodiques. Quand l’un d’eux vous plaît, jouez-le, encore et encore… Faites-vous plaisir ! Et ne vous limitez pas aux notes les plus proches. Permettez à vos doigts de faire un peu d’acrobatie !

Avec une grille relativement simple comme celle-là, vous allez pourtant apprendre une foule de choses :

  • jouer en rythme, repérer les changements de mesure, entendre les sonorités des accords…
  • parcourir le manche de différentes façons et l’intégrer en vous amusant…
  • la gamme pentatonique mineure, qui est utilisée universellement. Ce qui fait que la connaissance de cette seule gamme vous permettra de vous amuser rapidement avec d’autres musiciens.

 

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

1 + 6 =

 

Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « La guitare facile avec les couleurs ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?