Entraînez-vous avec un métronome !

Il est indispensable de vous entraîner avec un métronomeLe métronome, c’est un outil indispensable ! Vous ne devez pas en faire l’impasse.

Pourquoi ? Parce que vous ne serez jamais capable de jouer avec d’autres si vous n’apprenez pas à suivre un tempo.

C’est un des plus grands problèmes à résoudre quand on apprend seul : on est assez facilement tenté de jouer « à son rythme », en se disant qu’il sera toujours temps d’adopter le bon tempo quand on jouera avec d’autres.

Eh bien ce n’est pas un bon calcul car une fois que les mauvaises habitudes sont prises, il est sacrément difficile de les déloger !

Donc, jouez dès le début avec un « guide temporel » :
le métronome ou la musique elle-même (les enregistrements classiques ou, mieux, les fichiers sonores informatiques type GuitarPro car vous pouvez ralentir le tempo si vous avez du mal à suivre).

En dehors du métronome électronique des magasins de musique (si vous habitez dans un bled paumé, il vous reste les boutiques en ligne), vous trouverez aussi sur le web de nombreux métronomes logiciels : tapez par exemple « métronome logiciel gratuit » dans un moteur de recherche et vous trouverez certainement votre bonheur.

Il y a aussi une fonction métronome dans la plupart des logiciels musicaux permettant de jouer des tablatures (GuitarPro, TuxGuitar, Harmony Assistant…).

Le fait de suivre le rythme quand le logiciel joue un morceau, c’est déjà bien. Mais, au début de votre pratique en tout cas, vous conscientiserez mieux le découpage rythmique si vous ajoutez le son du métronome aux éléments rythmiques du morceau (batterie, etc.).

Pour vérifier si vous tenez bien le tempo, vous pouvez demander à des amis de vous donner leur avis sur votre prestation. Ou bien vous enregistrer, et mieux encore, vous filmer : c’est sans pitié, mais si vous êtes sincèrement désireux de vous améliorer, c’est un des meilleurs moyens d’y arriver !

Vous DEVEZ le faire : sans ce genre de « retour », il est très difficile de prendre conscience de ses défauts… comme de ses qualités !!!

Le meilleur retour que vous puissiez avoir, c’est évidemment de ne pas jouer seul tout le temps. Apprendre en autodidacte, en effet, cela ne veut pas dire se couper du monde.

En jouant avec d’autres de temps en temps, vous réduirez le risque de vous enfermer dans de mauvaises habitudes (pas seulement en ce qui concerne le tempo, vous l’avez compris). Et vous y gagnerez en motivation et en plaisir partagé !


31 Conseils aux guitaristes débutantsD’autres conseils dans l’ebook gratuit 31 Conseils aux guitaristes débutants.

N.B. : A propos des autodidactes, les différentes déclinaisons de la Méthode Guitare-et-couleurs pour Débutants leur sont particulièrement destinées.

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

cinq + 1 =

 

Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « La guitare facile grâce aux couleurs ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?