Comment jouer instantanément de la guitalélé ou du ukulélé quand on est guitariste

Comment jouer instantanément de la guitalélé ou du ukulélé quand on est guitariste

Si vous partez en vacances et que vous n’avez pas la possibilité d’emmener avec vous une guitare standard, vous pouvez emporter une mini-guitare telle que la guitalélé ou le ukulélé et, cerise sur le gâteau, savoir en jouer immédiatement, avec les doigtés d’accords que vous connaissez déjà.

Il y a simplement quelques clés à connaître et cet article va vous les donner.

Ce n’est pas parce qu’on emploie le terme de “mini-guitare” que ce sont des gadgets : ce sont de vrais instruments avec un son de qualité mais plus aigu évidemment.

Commençons par la guitalélé, qui n’est rien d’autre qu’une vraie mini-guitare classique…

Rappel utile pour bien profiter de la suite… Si vous ne la connaissez pas encore, voici un tableau indiquant la correspondance entre la notation internationale (lettres) et la notation française :
Notes de musique: correspondance notation internationale/notation française

La guitalélé

La guitalélé a toutes les caractéristiques d’une guitare classique : elle possède 6 cordes de nylon et la forme de la caisse et de la tête est similaire.

Comparaison guitare classique et guitalélé

En terme de proportions, la caisse correspond à peu près au quart d’une guitare standard. La tête et le manche, par contre, ont une taille plus proches de ceux d’une guitare standard, car il faut quand même avoir la place de placer ses doigts (malgré tout, si vous avez de gros doigts, il vaudra mieux la tester avant de l’acheter) !

Le nom “guitalélé” a été déposé par Yamaha. Mais c’est exactement le même instrument que le requinto sud-américain : même si les formes de la caisse peuvent être plus variables pour le requinto, l’accordage est le même.

Yamaha n’a donc rien inventé de nouveau, à part le terme “guitalélé” qui, comme on l’aura compris, est la fusion de GUITAre et YukuLÉLÉ !

La guitalélé a en effet un son très ressemblant au ukulélé.

La Yamaha GL1 est la référence des guitalélés. C’est un véritable instrument avec une finition irréprochable pour le prix demandé. Au niveau sonore, elle a une projection bien plus puissante que ce qu’on pourrait imaginer au vu de sa petite taille.

Elle est légère et facile à transporter. Elle peut aussi convenir à un enfant.

Sa popularité a motivé d’autres marques à créer leurs propres modèles, comme Eagletone qui produit également des guitalélés similaires à la GL-1 mais un peu moins cher, sous le nom de Guitarrita.

Venons-en à ce qui nous intéresse : jouer de la guitalélé en utilisant nos connaissances de guitariste. Vous allez voir, ce n’est pas bien compliqué. Il faut commencer par comparer les deux manches : celui de la guitare et celui de la guitalélé…

Manche de guitare standard vs manche de guitalélé

La guitalélé n’est rien d’autre qu’une guitare standard sur laquelle on aurait placé un capodastre en case 5. De ce fait, son accordage (c’est-à-dire les notes produites par les cordes à vide) correspond aux notes de la case 5 d’une guitare standard :

Accordage d'une guitalélé: équivalent à une guitare standard ayant un capodastre en case 5

Les notes altérées (dièses/bémols) ne sont pas mentionnées pour alléger le schéma (cases sans rond de couleur). Il suffit de les déduire à partir des cercles de couleur (par exemple Sol# sera dans la case située à droite de Sol).

Comme vous le savez certainement, l’accordage de la guitare standard est :

Mi, La, , Sol, Si, Mi

L’accordage de la guitalélé correspond aux notes de la case 5 du manche de la guitare, à savoir :

La, , Sol, Do, Mi, La.

En résumé, le manche de guitalélé est en quelque sorte un manche de guitare qui commence en case 5 :

Manche de guitalélé en comparaison avec un manche de guitare

Accords de guitare standard vs accords de guitalélé

En terme d’intervalles, la guitalélé est donc accordée une quarte juste au-dessus de l’accordage de la guitare standard.

Une quarte juste, cela correspond à 5 cases sur la guitare, soit 5 demi-tons ou 2 tons 1/2.

Si vous êtes déjà guitariste, vous pouvez donc reprendre n’importe quelle mélodie ou suite d’accords que vous connaissez. Les positions seront les mêmes que sur la guitare standard mais les notes jouées seront une quarte juste au-dessus.

Si par exemple vous jouez la forme d’un accord Em, l’accord réellement joué sera Em + une quarte = Am.

Un accord Em sur une guitare devient un Am sur une guitalélé

Pour trouver le nom réel de l’accord que vous jouez sur la guitalélé, il faut donc savoir trouver la quarte juste de la fondamentale* de l’accord joué sur la guitare. * La fondamentale est la note qui donne son nom à l’accord. Par exemple, pour Em, la fondamentale est Mi.

Il y a pour cela une méthode très facile : utilisez le manche de la guitare (ou de la guitalélé).

Prenez une note sur le manche et comptez 5 cases vers les aigus : vous arrivez ainsi sur la quarte juste.

Illustration sur un schéma. Comptez 5 cases depuis Mi et vous obtenez bien un La :

Un intervalle de quarte représente 5 cases sur un manche de guitare

Petite astuce. Comptez les frettes (barrettes) situées entre les deux notes plutôt que les cases : vous n’avez ainsi pas besoin de vous poser la question “est-ce que j’inclue la première et/ou la dernière case dans mon comptage ?”

Il est donc très facile de savoir quel est le nom réel d’un accord de guitare quand vous le jouez sur la guitalélé : il suffit de savoir compter jusqu’à 5 !

Bien sûr, cela implique de connaître le nom des notes sur le manche. Heureusement, il y a des outils pour apprendre facilement le nom des notes sur le manche ou savoir les retrouver en un clin d’œil. Vous les trouverez dans ce cours…

Autre exemple : vous jouez une forme de l’accord D7 et c’est en fait un G7 qui est joué :

Un accord D7 sur une guitare devient un G7 sur une guitalélé

Pourquoi ? Vous avez certainement la réponse : parce qu’il y a 5 cases entre et Sol :

Un intervalle de quarte représente 5 cases sur un manche de guitare

Autre méthode. Consultez simplement le tableau de correspondance ci-dessous :

Tableau de transposition des accords de guitare en accords de guitalélé

Vous pourriez même vous passer de faire la transposition et vous contenter de jouer Em en pensant que c’est un Em et non un Am : tant que vous ne jouez pas avec d’autres, ce n’est pas vraiment gênant. Le son sera simplement plus haut mais l’esprit de ce que vous allez jouer sera conservé.

Et si vous jouez avec un guitariste, il lui suffira de mettre un capo en case 5 pour jouer exactement dans la même tonalité que vous.

Inversement, quel accord de guitare choisir pour jouer un accord donné sur la guitalélé ?

C’est l’inverse de la démarche précédente : vous voulez jouer un C sur la guitalélé et vous vous demandez quelle forme d’accord de guitare lui correspond.

Il suffit de compter les cases dans l’autre sens (vers les graves) :
Comptez 5 cases vers les graves pour trouver quel accord de guitare jouer pour obtenir un accord donné sur la guitalélé

En comptant 5 frettes vers les graves en partant d’une note Do sur le manche, on aboutit à la note Sol. Pour jouer un C à la guitalélé, il suffira donc de plaquer un accord G de guitare :

Un accord G sur une guitare devient un C sur une guitalélé

Vous pouvez aussi consulter le tableau ci-dessus, en partant cette fois de la colonne de droite.

Le ukulélé

Le ukulélé a un son typique immédiatement reconnaissable, lié à ses cordes en nylon, à sa petite taille qui ne peut pas produire beaucoup de graves et à son accordage assez haut.

Ukulélé

Il existe différentes variétés de ukulélés tels que les sopranos, les ténors ou encore les barytons, chacun ayant une taille spécifique. Néanmoins, le ukulélé le plus courant est le modèle soprano et c’est de lui que nous allons parler dans cet article.

Le ukulélé soprano est en quelque sorte une guitalélé sans les deux cordes graves et dont la quatrième corde (la plus grave) est accordée une octave plus haut que sur la guitalélé.

Si on reprend la comparaison avec un manche de guitare, le manche de ukulélé est en quelque sorte un manche de guitare commençant en case 5 et n’utilisant que les 4 premières cordes :

Manche de ukulélé en comparaison avec un manche de guitare

Tout ce qui a été dit pour la guitalélé est donc valable pour le ukulélé : il suffit d’enlever les deux cordes graves.

Ainsi, l’accordage du ukulélé soprano devient :

Sol, Do, Mi, La.

La corde la plus grave est donc la corde n°4 qui correspond à la note Sol (mais une octave au-dessus par rapport à la guitalélé). Elle n’est donc pas si grave que ça !

Tout ce qui a été dit sur les accords pour la guitalélé est également valable pour le ukulélé.

Par exemple, pour jouer un C au ukulélé, il faudra là aussi plaquer un accord G de guitare mais qui sera joué seulement sur les 4 premières cordes :

Un accord G sur une guitare devient un C sur un ukulélé

Vous pouvez remarquer que, dans le C version ukulélé, ce n’est pas la fondamentale mais la quinte qui est la plus grave. C’est donc une forme renversée de l’accord. Ce sera souvent le cas sur un ukulélé car, compte tenu du peu de cordes disponibles, le nombre de positions possibles est plus limité.

Conclusion

La conséquence de ce qui précède, c’est que tous vos cours, dictionnaires, schémas d’accords, tablatures, etc. de GUITARE pourront aussi convenir pour la guitalélé ou le ukulélé.

Donc, si vous jouez déjà de la guitare, même en tant que débutant, vous pouvez sans grand effort adapter vos connaissances à ces mini-guitares.

C’est exactement comme quand vous jouez sur votre guitare avec un capodastre en case 5 : vous jouez vos notes et accords habituels* mais ils sonneront en réalité une quarte juste (5 demi-tons) plus haut. * Sur les 4 premières cordes seulement pour le ukulélé.

Si vous jouez seul(e), vous n’avez même pas besoin de faire la transposition pour connaître le nom des notes ou des accords qui sont réellement joués (mais si vous voulez le faire, vous avez pu constater dans cet article que c’est très facile).

Alors, que choisir pour partir en voyage ou simplement pour le plaisir de la découverte ?

Le ukulélé et le guitalélé sont deux vrais instruments, qui ont un son très voisin.

Mais en tant que guitariste, vous préférerez probablement la guitalélé puisque vous pourrez reprendre exactement les mêmes positions d’accords que vous connaissez et disposer d’une palette de sons plus importante grâce aux deux cordes graves absentes sur le ukulélé.

Le mieux, c’est de tester les deux et de choisir l’instrument qui vous donne le plus de plaisir !

 

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « La guitare facile avec les couleurs ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?