Comment enrichir vos rythmiques en embellissant les accords de base

Comment enrichir vos rythmiques en embellissant les accords de base
Quand on commence à être à l’aise avec quelques rythmiques (si ce n’est pas encore la cas, lisez par exemple l’article 10 rythmiques à maîtriser pour jouer de la guitare acoustique ou étudiez notre cours sur l’accompagnement de chansons), vient le moment où se contenter de jouer des accords basiques n’est plus satisfaisant !

Ce n’est d’ailleurs pas vrai que pour les rythmiques : un arpège joué sur les trois notes d’une triade n’aura pas la même « saveur » que le même arpège joué sur un accord enrichi.

Il est heureusement très simple d’enrichir les accords « du haut du manche » en leur ajoutant des notes supplémentaires. Vous trouverez dans cet article des schémas qui vous faciliteront l’exercice.

Téléchargez les schémas sous forme de planche en bas de page

Le principe

Ces enrichissements peuvent être de deux types

  • un redoublement de certaines notes de la triade de base : fondamentale, tierce ou quinte.
  • l’ajout de notes supplémentaires : seconde (neuvième), quarte (onzième) ou sixte (treizième).

En ajoutant « à la volée » une (ou plusieurs, à des moments différents) de ces notes au cours d’un battement ou d’un arpège, vous pouvez ainsi agrémenter vos accompagnements d’une façon simple et efficace.

Le choix des notes dépend bien sûr de leur effet sur l’harmonie du morceau (laissez vous guider par votre oreille) mais aussi de leur disponibilité à une « distance de doigt » compatible !

A propos du doigté

On peut, en fonction des doigts disponibles :

  • Ajouter un doigt.
  • Enlever un doigt, quand la note remplacée se joue sur une corde à vide.
  • Sacrifier une note de l’accord initial (les guitaristes peuvent être très cruels à l’occasion !).

N’hésitez pas à utiliser des effets tels que slide, hammer et pull-off pour « apporter du liant » à vos transitions. Mais cela se fait souvent spontanément.

Voyons maintenant quelques exemples, la liste ci-dessous n’étant évidemment pas exhaustive. De même, pour un schéma donné, toutes les options possibles ne sont pas nécessairement mentionnées, mais ce sont les plus souvent pratiquées qui ont été sélectionnées.

Tous les accords de départ sont des triades, soit majeures (fondamentale, tierce majeure et quinte juste), soit mineures (fondamentale, tierce mineure et quinte juste)…

Vous pourriez bien sûr partir des accords à 4 sons (accords septième septième majeure). Le principe reste le même.

Enrichir l’accord Do majeur (C)

A l’accord de base, vous pouvez ajouter la seconde majeure, la quarte juste et la sixte majeure, ainsi que redoubler la quinte juste :

Plusieurs façons d'enrichir l'accord C majeur

Ou si vous préférez un schéma plus compact :
Plusieurs façons d'enrichir l'accord C majeur

Mise en pratique. Prenez des battements ou arpèges qui vous plaisent et que vous maîtrisez suffisamment pour ne pas avoir à y penser et ajoutez « à la volée » différents enrichissements, en écoutant bien l’effet produit par chacun d’eux.

Enrichir l’accord Ré majeur (D)

A l’accord de base, vous pouvez ajouter la seconde majeure, la quarte juste et la sixte majeure, ainsi que redoubler la tierce majeure et la quinte juste :

Plusieurs façons d'enrichir l'accord D majeur

Vous pouvez remarquer que parfois, au lieu d’ajouter un doigt (comme par exemple l’auriculaire pour jouer la quarte en case 3 sur la corde de Mi aigu), il suffit d’enlever un doigt. C’est quand vous remplacez une note par une corde à vide. Par exemple pour jouer la seconde, vous enlevez le majeur qui joue la tierce en case 2 sur la corde de Mi aigu.

Et terminons par une version compacte :
Plusieurs façons d'enrichir l'accord D majeur

Mise en pratique. Prenez des battements ou arpèges qui vous plaisent et que vous maîtrisez suffisamment pour ne pas avoir à y penser et ajoutez « à la volée » différents enrichissements, en écoutant bien l’effet produit par chacun d’eux.

Enrichir l’accord Ré mineur (Dm)

A l’accord de base, vous pouvez ajouter la seconde majeure, la quarte juste et la sixte majeure, ainsi que redoubler la tierce mineure et la quinte juste :

Plusieurs façons d'enrichir l'accord D mineur

Et, comme à chaque fois, voici la version compacte :
Plusieurs façons d'enrichir l'accord D mineur

Mise en pratique. Prenez des battements ou arpèges qui vous plaisent et que vous maîtrisez suffisamment pour ne pas avoir à y penser et ajoutez « à la volée » différents enrichissements, en écoutant bien l’effet produit par chacun d’eux.

Cet article vous semble utile ? Alors, parlez-en à vos amis !

Enrichir l’accord Mi majeur (E)

A l’accord de base, vous pouvez ajouter la seconde majeure, la quarte juste et la sixte majeure :

Plusieurs façons d'enrichir l'accord E majeur

Et en version compacte :
Plusieurs façons d'enrichir l'accord E majeur

Mise en pratique. Prenez des battements ou arpèges qui vous plaisent et que vous maîtrisez suffisamment pour ne pas avoir à y penser et ajoutez « à la volée » différents enrichissements, en écoutant bien l’effet produit par chacun d’eux.

Enrichir l’accord Mi mineur (Em)

A l’accord de base, vous pouvez ajouter la seconde majeure, la quarte juste, la sixte majeure et la septième, ainsi que redoubler la tierce mineure :

Plusieurs façons d'enrichir l'accord E mineur

Alors qu’il n’est pas toujours opportun (même si rien ne l’interdit) d’ajouter la septième ou la septième majeure sur les accords majeurs, du fait de leur rôle trop déterminant dans la fonction de l’accord, on peut dire que ça marche quasiment à tous les coups pour les accords mineurs. Quand c’est possible, les septièmes figureront donc sur les schémas des accords mineurs.

En version compacte :
Plusieurs façons d'enrichir l'accord E mineur

Mise en pratique. Prenez des battements ou arpèges qui vous plaisent et que vous maîtrisez suffisamment pour ne pas avoir à y penser et ajoutez « à la volée » différents enrichissements, en écoutant bien l’effet produit par chacun d’eux.
Pour aller plus loin, vous pouvez utiliser le Dictionnaire d’accords universel. Via la page des « matrices », il permet de trouver en un clin d’œil tous les enrichissements possibles pour une triade donnée.
Et pour tout savoir sur l’accompagnement de chansons, voilà le cours qu’il vous faut.

Enrichir l’accord Fa majeur (F)

A l’accord de base joué sur les quatre premières cordes, vous pouvez ajouter la seconde majeure, la quarte juste et la sixte majeure, ainsi que redoubler la tierce majeure, la quinte juste et la fondamentale (notée F en noir, à ne pas confondre avec la note Fa !) :

Plusieurs façons d'enrichir l'accord F majeur

Et en version compacte :
Plusieurs façons d'enrichir l'accord F majeur

Mise en pratique. Prenez des battements ou arpèges qui vous plaisent et que vous maîtrisez suffisamment pour ne pas avoir à y penser et ajoutez « à la volée » différents enrichissements, en écoutant bien l’effet produit par chacun d’eux.

Enrichir l’accord Sol majeur (G)

A l’accord de base, vous pouvez ajouter la seconde majeure, la quarte juste et la sixte majeure, ainsi que redoubler la quinte juste :

Plusieurs façons d'enrichir l'accord G majeur

Le schéma plus compact :
Plusieurs façons d'enrichir l'accord G majeur

Mise en pratique. Prenez des battements ou arpèges qui vous plaisent et que vous maîtrisez suffisamment pour ne pas avoir à y penser et ajoutez « à la volée » différents enrichissements, en écoutant bien l’effet produit par chacun d’eux.

Enrichir l’accord La majeur (A)

A l’accord de base, vous pouvez ajouter la quarte juste et la sixte majeure, ainsi que redoubler la tierce majeure et la quinte juste :

Plusieurs façons d'enrichir l'accord A majeur

Le schéma plus compact :
Plusieurs façons d'enrichir l'accord A majeur

Mise en pratique. Prenez des battements ou arpèges qui vous plaisent et que vous maîtrisez suffisamment pour ne pas avoir à y penser et ajoutez « à la volée » différents enrichissements, en écoutant bien l’effet produit par chacun d’eux.

Enrichir l’accord La mineur (Am)

A l’accord de base, vous pouvez ajouter la seconde majeure, la quarte juste, la sixte majeure et la septième, ainsi que redoubler la tierce mineure et la quinte juste :

Plusieurs façons d'enrichir l'accord A mineur

Le schéma plus compact :
Plusieurs façons d'enrichir l'accord A mineur

Mise en pratique. Prenez des battements ou arpèges qui vous plaisent et que vous maîtrisez suffisamment pour ne pas avoir à y penser et ajoutez « à la volée » différents enrichissements, en écoutant bien l’effet produit par chacun d’eux.

D’autres accords ?

Vous pouvez transposer n’importe quel accords ouvert ci-dessus et élargir ainsi votre « panoplie », tout en sachant que le barré, en mobilisant un doigt supplémentaire, peut rendre l’exercice moins évident.

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger une planche en haute qualité récapitulant touches les images de l’article pour l’utiliser facilement sur votre PC/Mac, tablette ou mobile.

En échange, on vous demande simplement un petit coup de pouce pour faire connaître cette page. Il suffit pour cela de la partager sur les réseaux sociaux via les boutons disponibles ci-dessous. Merci !

Télécharger la planche
Planche disponible pour cet article
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi
Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « La guitare facile grâce aux couleurs ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Pin It on Pinterest

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account