Une rythmique facile pour jouer sur What’s Up de 4 Non Blondes

Étant donné que « Élargir ma panoplie de rythmiques & accompagnements » fait partie du tiercé de tête des demandes formulées dans le sondage Quels sujets avez-vous besoin d’approfondir pour aller plus loin à la guitare ? (voir la page des sondages), on continue sur ce thème avec une rythmique très facile, pour vous amuser rapidement sur le célèbre What’s Up de 4 Non Blondes.

Vous ne connaissez pas ce morceau ? En voici la vidéo…

1. Apprendre la rythmique

Avant de jouer sur la chanson originale (en écoutant par exemple la vidéo ci-dessus), il est nécessaire de comprendre la rythmique que nous vous proposons et de vous entraîner à la jouer séparément.

Vous pourrez la lire en ligne avec une mini appli (compatible avec n’importe quel navigateur moderne), en version lente (tempo 34) et normale (tempo 68). Tout en sachant que vous pouvez encore ralentir la lecture via l’icône métronome.

Pour tout savoir sur le lecteur de partitions et tablatures en ligne, lisez son mode d’emploi.

Commençons donc par découvrir la rythmique…

Elle occupe 4 mesures, jouées en boucle tout le long du morceau. Il n’y a que trois accords dans la grille : A, Bm et D (vous trouverez les diagrammes un peu plus bas).

Avant de regarder plus attentivement la tablature qui suit, écoutez ce que ça donne… Pour vous laisser le temps de travailler, la version normale est répétée 10 fois et la version lente 5 fois. Cliquez sur les boutons ci-dessous pour ouvrir le lecteur de tablatures dans une nouvelle fenêtre :

Lire au tempo normal (68)

Lire au ralenti (tempo 34)
Voici la tablature pour vous entraîner à jouer mesure par mesure si vous en ressentez le besoin… Une fois que vous maîtrisez chaque mesure, entraînez-vous avec le lecteur de tablature.

Rythmique de What’s Up de 4 Non Blondes (page 1)

Rythmique de What’s Up de 4 Non Blondes (page 2)

Rythmique de What’s Up de 4 Non Blondes (page 3)

Rythmique de What’s Up de 4 Non Blondes (page 4)
Quelques observations…

    1. Découpage à la double-croche. Une noire étant équivalente à quatre double-croches, cela veut dire que vous devrez faire quatre battements à chaque temps (un temps = une noire). Autrement dit, il doit y avoir quatre allers-retours médiator le temps d’un Tic de métronome. Ce n’est pas difficile, car le tempo est assez lent (64 bpm). Il vous suffit de vous laisser guider par le lecteur de tablature. Ce sera d’autant plus facile que vous vous entraînerez à bien enchaîner les accords.
    2. Doubles-croches liées. La liaison de deux notes additionne leur durée. Ici, cela donne donc la durée d’une croche. On ne joue que la première note de la liaison.
    3. Des accords très faciles… mais aussi un barré ! Vous connaissez certainement déjà les accords A et D. Mais peut-être pas Bm. C’est un barré de la forme Am (si vous ne comprenez pas ce que signifie « barré de la forme de… », lisez l’article Comment créer de nouveaux accords à partir de ceux que vous connaissez (1. Le barré)). Si vous avez du mal au début, persévérez et vous y arriverez ! Vous pouvez aussi lire l’article Comment réussir vos accords barrés sans souffrir.
    4. Doigté sur l’accord A. Sur le diagramme, il est indiqué « 1,2,3 » (index, majeur, annulaire) mais si vous manquez de place, vous pouvez utiliser « 2,3,4 » (majeur, annulaire, auriculaire). De façon générale, n’hésitez pas à changer un doigté s’il vous convient mieux. Les doigtés ne sont que des suggestions, pas des obligations.
    5. Faciliter les changements d’accords. Remarquez les croches jouées à vide en fin de mesure, juste avant un changement d’accord : le fait de jouer les cordes à vide vous donne le temps de positionner vos doigts pour l’accord suivant, ce que vous n’auriez probablement pas le temps de faire sinon. C’est une pratique courante. Il faut simplement ne pas accentuer ces notes et ça passe sans problème.
    6. Tonalité du morceau. Les trois # à l’armure indiquent que l’on est en tonalité de Fa majeur. Voir l’article Qu’est-ce que l’armure en solfège et comment l’utiliser pour identifier la tonalité d’un morceau
    7. Jouer avec nuance. Ce n’est pas parce que le lecteur de tablature joue comme un robot que vous devez faire pareil ! Certes, on aurait pu prendre le temps de mieux paramétrer le fichier pour donner l’illusion d’un jeu plus « humain ». Mais l’important, c’est surtout que VOUS le fassiez. Par exemple, accentuez les temps forts. Cela vient tout seul si on se met un peu à l’écoute du morceau (vous pourrez le constater facilement quand vous jouerez sur la chanson originale).
    8. Activer le métronome. Pour bien vous repérer, au moins au début, activez le métronome en cliquant sur l’icône correspondante dans la barre d’outils du lecteur de tablatures.
    9. Petit rappel si nécessaire, les symboles indiquant le sens du coup de médiator :

    Symbole du sens du coup de médiator sur une tablature

    Maintenant à vous de jouer !

    Vous pouvez essayer de jouer simplement à l’oreille, en écoutant le fichier sonore (en commençant par la version lente).

    2. Jouer avec la chanson originale

    Attendez de bien maîtriser la rythmique avant de vous lancer.

    Vous pouvez le faire avec la vidéo ci-dessus ou toute autre média à votre disposition (CD, MP3).

    Vous pouvez aussi utiliser le logiciel Riffstation, qui permet de faire défiler les accords, d’activer un métronome et de ralentir la lecture du morceau. Pour savoir comment faire, lisez l’article Travailler une Rythmique avec Riffstation Pro (désormais gratuit). Exemple avec Knockin’ On Heaven’s Door de Bob Dylan.

    Il existe aussi une excellente alternative à RiffStation (qui ne sera bientôt plus disponible) : Chordify. Nous lui avons consacré l’article Extraire les accords des chansons : mieux que « feu » RiffStation, voici Chordify !

    L’idéal, c’est de pouvoir visualiser la tablature en même temps que vous jouez (pas les notes dans le détail mais les figures de rythme : noires ou croches). Tant que vous n’y parvenez pas, ralentissez le tempo.

    A un moment donné, vous parviendrez à une maîtrise suffisante pour prendre du plaisir. Et, pourquoi pas, à chanter en vous accompagnant. Éclatez-vous bien !

Vous aimez ? Parlez-en à vos amis !
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

quatre × 2 =

 

Guitare-et-couleurs.com (depuis janvier 2003). « La guitare facile avec les couleurs ! » Publications numériques (ebooks, vidéos, mp3, guitarpro...) pour guitaristes de tous niveaux. Grâce aux couleurs, ce qui semblait compliqué devient facile et limpide. Aborder la théorie n’est plus une épreuve mais un plaisir ! Et quand on maîtrise la théorie, alors la pratique se libère…

Nous contacter

Envoyez-nous un mail pour toutes vos questions d'ordre musical, administratif ou commercial. Nous répondons assez vite en général !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?